Année record pour les compagnies aériennes mondiales, oui mais...

Selon IATA, 2017 va assister à la fin d’une période exceptionnelle pour les compagnies aériennes du monde entier !
Après cinq années de croissance ininterrompue, les profits du secteur devraient baisser en 2017. En cause, un environnement plus difficile avec les effets conjugués de la remontée des cours du pétrole et de la baisse de la recette unitaire.
Malgré cela, après un pic de cycle en 2016, l’IATA prévoit que 2017 sera la huitième année consécutive de rentabilité́ globale des compagnies aériennes. En moyenne, elles obtiendront un bénéfice de 7,54 dollars pour chaque passager transporté avec un prix moyen de billet de 363 euros.
Les prévisions pour l’année qui se termine tablent sur un bénéfice global record de 35,6 milliards de dollars, à peu près stable par rapport à l’année dernière mais en baisse par rapport aux prévisions initiales (39.4 milliards de dollars).
Parmi les facteurs défavorables évoqués, c’est les prix plus élevés du pétrole qui auront l’impact le plus important sur les prévisions pour 2017. Selon l’association, le prix du carburant d’aviation passera de 52,1 dollars par baril en 2016 à 64,9 dollars par baril en 2017. Le carburant devrait représenter 18,7 % de la structure de coût de l’industrie en 2017.
Enfin, les performances restent très variables selon les compagnies. Si les compagnies américaines affichent une rentabilité record, avec un bénéfice cumulé de 20,3 milliards de dollars ou 22,4 dollars par passager, les compagnies européennes sont nettement moins performantes, avec un bénéfice de 7,84 dollars par passager, et sont donc plus exposées à une baisse des recettes.

Résultat de recherche d'images pour "compagnies aériennes mondiale bénéfice"