Bpifrance et Coface finalisent leur accord !

Coface et Bpifrance ont signé lundi 18 avril un accord relatif au transfert de la gestion des garanties publiques de Coface à Bpifrance, dans le prolongement du protocole préliminaire qui avait été conclu avec l’Etat le 29 juillet 2015. Conformément à cet accord, l’activité de gestion des garanties publiques sera cédée à Bpifrance Assurance Export, nouvelle filiale constituée à cet effet, sous réserve de la réalisation des conditions suspensives usuelles à ce type d’opération. L’ensemble des salariés et des systèmes d’informations dédiés à cette activité seront, dans ce cadre, transférés à Bpifrance Assurance Export. Ce transfert, qui intervient dans le cadre d’un régime juridique des garanties publiques à l’export rationalisé et simplifié par la loi de finances rectificative du 29 décembre 2015, a pour objectif de renforcer encore la compétitivité du dispositif des garanties publiques à l’export, qui constitue un des piliers de la politique de soutien au développement des entreprises françaises. Cet accord définit notamment les conditions de coopération entre Coface et Bpifrance, afin de maintenir une totale continuité de service pour l’ensemble des assurés et des entreprises exportatrices. Bpifrance travaillera en particulier au renforcement de l’offre à destination des Pme et Eti, en cohérence avec son action en matière de financement. Le transfert effectif de l’activité et des équipes est prévu d’ici la fin de l’année 2016.

Cet accord n’est néanmoins qu’une étape. Pour se substituer réellement à l’assureur-crédit, la banque publique doit encore s’atteler à plusieurs chantiers. Parmi les plus complexes figure le transfert informatique des systèmes de Coface à ceux de Bpifrance. 
L’autre enjeu pour la banque consistera à intégrer les 240 salariés de Coface – spécialistes des garanties publiques – à son organisation, soit 10 % d’effectifs supplémentaires pour bpifrance.
 

Afficher l'image d'origine