Exemple de conséquence du Brexit !

Selon une étude récente du cabinet KPMG, réalisée auprès de 100 entreprises  réalisant un chiffre d’affaires compris entre 100 millions et un milliard de livres et dévoilée mi-septembre, 76% d'entre elles envisageraient de délocaliser leur activité suite au OUI en faveur du BREXIT.

En effet, Si 86% des patrons interrogés disent avoir confiance dans la capacité de leur entreprise à se développer, 76% ajoutent envisager de déménager hors du Royaume-Uni certaines activités ou leur siège social.
Interrogés sur les facteurs qui pourraient les inciter à continuer d'investir en Grande-Bretagne malgré le vote du Brexit, les chefs d'entreprise ont placé en majorité les accords commerciaux en tête.

KPMG précise que 72% des dirigeants sondés ont voté pour le maintien de leur pays dans l'Union européenne.

Brexit