Internet, une histoire de câbles et d'eau !!!

Les deux géants du Web Facebook et Google ont annoncé mercredi leur projet d'installation d'un câble sous-marin ultra-rapide à travers l'océan Pacifique: ce câble long de 12.800 kilomètres, dont la construction va démarrer fin 2017, et être mis en service à l'été 2018 doit relier Hong Kong à Los Angeles. Ce câble sera parmi les plus long du monde.
Ce nouveau système câblé, baptisé Pacific Light Cable Network (PLCN), permettrait d'organiser en même temps «près de 80 millions de vidéo-conférences en haute définition et en simultané entre Hong Kong et Los Angeles», selon Brian Quiqley, le responsable des infrastructures réseau chez Google.

Ce n'est pas la première fois que des géants technologiques américains s'allient pour installer un câble sous-marin. Facebook et Microsoft avaient ainsi annoncé en mai 2016 qu'ils allaient collaborer à un autre projet, (dénommé Marea), de 6.600 kilomètres sous l'océan Pacifique

En tout c’est plus de 300 câbles sous-marins qui supportent la quasi-totalité (99%) du trafic Internet international. Les satellites sont utiles pour les communautés rurales et les lieux très isolés. Le principal avantage du câble, c'est que c'est beaucoup moins cher.
Le plus long câble sous-marin en fibre optique actuellement en service, le SEA-ME-WE 3, mesure 40.000 kilomètres de long, soit presque la circonférence de la Terre. Il avait été mis en service en 1999 au terme d'un projet commun reliant 92 opérateurs internationaux, dont France Télécom. Ce câble relie 33 pays sur quatre continents (l'Europe, l'Afrique, l'Asie et l'Australie) et compte 39 points d'atterrissement.

Afficher l'image d'origine