Attention aux retards de paiement en Chine !

On le sait, dans la pratique du commerce international le risque de retard, voir de non-paiement est important et à ne pas négliger. Risque qui est évidemment très variable selon les zones.

Début mars 2015, COFACE attire ainsi l'attention des entreprises en affaire avec la Chine. Le risque de retard de paiement reste très élevé dans ce pays. Effectivement une enquête récente montre que 8 entreprises interrogées sur 10 (79,8 %) ont signalé des retards de paiement en 2014. De plus, on constate également une légère tendance à l'allongement des retards : près d'un cinquième des entreprises interrogées (19,6 %)  a déclaré un retard moyen supérieur à 90 jours en 2014, contre seulement 17,8 % en 2013.
Toujours selon l'assureur-crédit, ces comportements de paiement résultent du contexte de ralentissement économique (+7 % prévu en 2015 après + 7,4 % en 2014) qui pèse sur de nombreux secteurs. Mais au-delà de la conjoncture, les entreprises chinoises doivent faire face à trois grands défis : un "fort endettement" ; un "coût élevé du financement" ; et enfin la "faible profitabilité due aux surcapacités de certains secteurs".

Les secteurs particulièrement concernés par le phénomène sont la chimie, la construction, l'électronique professionnelle, les métaux, le papier-bois, la distribution. 

Source : Coface