Cas de guerre commerciale entre l'UE et la Chine.

Il n'est jamais évident de trouver des exemples concrets et actuels de conflit commerciaux au niveau international. C'est en feuilletant l'excellent "Problèmes économiques" que j'ai toruvé ce cas que je résume ici. Le problème concerne l'industrie phovoltaïque et oppose l'UE à la Chine. 

Effectivement, la filière mondiale photovoltaïque est en crise et entraîne la faillite d'un grand nombre d'entreprises de l'industrie solaire un peu partout dans le monde, dont la France, l'UE mais aussi la Chine. Dans ce contexte, la commission européenne à ouvert début 2013 un enquête sur les prix pratiqués par les entreprises chinoises (qui paraissent particulièrement bas) et accuse le pays asiatique de dumping, notamment grâce à un système de subvention. Ces subventions permettent aux fabricants chinois de vendre leur panneau solaire en dessous du prix de revient.

Pour faire face à cette pratique la Commission européenne décide de mettre en place une taxe anti-dumping (11.8 %) sur ces produits chinois. Il faut savoir que les Etats-Unis imposent eux un droit de douane de 250 % !!!

Devant cette "guerre" sur l'énergie solaire, L'OMC à encouragé les protagonistes à trouver un terrain d'entente à l'amiable. Ce fût le cas quelques mois après. Cet accord prévoit qu'une centaine de producteurs chinois s'engagent à ne pas vendre leurs panneaux solaires en europe à moins de 0.56 euros par watt (plancher qui permet une pratique concurrentielle normale). Devant les réticence de nombreuse entreprises chinoises à appliquer cette mesure (1/3 des entreprises environ), la Commission européenne décide de soumettre une surtaxe de 47.6% sur ces produits et pour une durée de 2 ans !!!

Ah mondialisation, mondialisation, mondialisation....