COFACE ajuste son offre au besoin du marché.

Face à l’évolution des besoins des entreprises de taille intermédiaire (« midmarket ») en matière d’assurance-crédit, Coface modernise son offre phare, rebaptisée TradeLiner. Cette décision s’appuie sur l’expérience de sa première offre globale de protection contre le risque de non-paiement lancée il y a quinze ans et sur sa volonté d’aller plus loin pour protéger les acteurs de l’économie réelle.

Avec TradeLiner, Coface proposera bientôt aux entreprises de 98 pays des services complets pour sécuriser leur activité commerciale en cas de faillite ou de retard de paiement de leurs acheteurs : prévention des impayés, recouvrement des factures impayées et indemnisation, si le recouvrement n’aboutit pas ou prend plus de temps que prévu. Cette nouvelle offre a été pensée et développée pour faciliter aux entreprises l’accès aux garanties et ensuite leur gestion au plus proche des besoins commerciaux. D’où sa simplicité et sa flexibilité :

· la lecture et la compréhension des couvertures d’assurance-crédit ont été simplifiées et la transparence des prestations a été renforcée ;
· les primes sont entièrement facturées en fonction du chiffre d’affaires réel et le minimum de prime annuel est auto-ajustable d’une année sur l’autre, afin de réduire les aléas budgétaires ;
· en cas de créances impayées, si l’entreprise est mise en difficulté au niveau de sa trésorerie, le délai d’indemnisation peut être réduit de cinq à quatre, trois, voire deux mois. Une nouveauté exclusive de TradeLiner.