Comment concilier international, vacances et écologie ?

A l’approche de l’été Le Dico laisse la parole à Léa. Etudiante en BTS Commerce international, elle nous montre à travers son article « Le tourisme vert en plein développement »,  comment concilier international, vacances et développement durable. Cet article sera diffusé en 2 fois, aujourd’hui pour présenter le concept d’écotourisme et des exemples destinations, demain pour nous faire rêver avec d’autres idées de vacances « écologique ». Dans l’attente des résultats, souhaitons-lui bonne chance pour l’obtention du BTS !

Bonne lecture à tous.

Le tourisme vert en plein développement !

« L’Écotourisme est un voyage responsable dans des environnements naturels où les ressources et le bien-être des populations sont préservés. » selon la Société Internationale de l’Écotourisme.

Le tourisme vert est dit « durable » et vise à faire découvrir certains écosystèmes ainsi que la nature sous différentes formes : réserves naturelles, jardins écologiques... mais aussi à travers des destinations et des pays précis où l’on peut observer des espèces particulières comme des animaux sauvages tout en respectant leurs habitats et leurs milieux naturels.

Avec les nombreux problèmes internationaux liés à la biodiversité et aux espèces en voie de disparition, le tourisme vert est l’idée idéale pour les amoureux de la nature, des voyages et de la découverte de nouveaux paysages.

L’intérêt de cette activité touristique et d’y trouver une part éducative afin de faire prendre conscience de l’utilité de la préservation du capital naturel et culturel.

En France par exemple, l’Association française d’écotourisme défend ce tourisme vert depuis 2005 mais d’autres associations s’en chargent également en Europe.

Voici quelques idées de destinations « vertes » pour vos prochaines vacances :

  • Ljubljana : la Capitale verte de l’Europe 2016, selon la Commission européenne.

L’environnement est au cœur de la capitale slovène, où les habitants privilégient le vélo plutôt que la voiture pour leurs déplacements en centre ville. Cette capitale a également un objectif « zéro déchet » sur le long terme !

20140711104132 pablo debat fotolia com

  • Le Kenya : Le Parc Kruger

L’écotourisme est presque indispensable à la protection du patrimoine culturel et naturel kenyan.  Le Parc National Kruger est la plus grande réserve animalière d’Afrique du sud. Les infrastructures en matériaux naturels, mettent en avant l’utilisation d’énergies renouvelables. Il a été également reconnu en tant que réserve de biosphère par l'Unesco en 2001.

Tanzanie1

  • L’Islande : Le blue lagoon

L’Islande qui met aussi en avant les énergies renouvelables possède une attraction touristique très prisée : le Blue Lagoon, un spa géothermique naturel situé dans une zone volcanique, au milieu des champs de lave.

Lagon bleu islande 10

 

La suite demain avec de nouvelles destinations !