Légère embellie pour le commerce extérieur français !

Le déficit commercial de la France a reculé de 11,5 % à 53,8 milliards d'euros en 2014 (contre -60,8 milliards en 2013), essentiellement sous l'effet de la baisse des prix du pétrole, a annoncé vendredi 6 février 2015 le secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, Matthias Fekl.
La progression des ventes de l’aéronautique et des produits de luxe, traditionnels points forts de la France, se poursuit et les exportations de véhicules automobiles, de machines et de chimie se redressent. A l’inverse, les ventes de produits agricoles et pharmaceutiques, moteurs de la croissance en 2013, se contractent. 

Rappelons que la France n'a pas connu d'excédent commercial annuel depuis 2002 ( 3,5 milliards d'euros) et son déficit a été depuis en augmentation quasiment constante, jusqu'en 2011, lorsqu'il a atteint le record historique de 74,5 milliards d'euros. Les importations ont diminué de 1,6 %, à 491,1 milliards d'euros l'an dernier, tandis que les exportations ont légèrement progressé de 0,1 %, à 437,3 milliards d'euros.