Les villes dans la tourmente de la mondialisation !

A travers ce billet, je souhaite mettre l'accent sur le concept de la "ville" dans le monde.

En effet, depuis le 18ème siècle, les principales villes de la planète n'ont cessé de se transformer sur deux extrêmes : d'un côté des villes sont devenues de véritables "cités-état" comme Hong Kong par exemple, d'autres ont acqui le statut de "villes-monde" comme Londres, Paris ou New York mais de l'autre côté on a des villes qui après un apogée industriel, sont aujourd'hui en déclin, comme par exemple Détroit.

Si les grands centres urbains jouent depuis longtemps un rôle moteur dans la croissance économique, leur poids dans l'économie mondiale paraît, avec la mondialisation, de plus en plus conséquent.

Depuis 2008, la terre compte plus de citadins que de ruraux et les 600 plus grandes métropoles mondiales représentent plus d'un tiers de la richesse mondiale.

Les 10 plus grandes villes du monde (en millions d'habitants) : 

  1. Tokyo (Japon) : 37.7 
  2. Karachi (Pakistant) : 24.4 
  3. Shanghai (Chine) : 24.1
  4. New York (Etats-Unis) : 23.4
  5. Lagos (Nigéria) : 22.9
  6. Séoul (Corée du Sud) : 22.8
  7. Bombay (Inde) : 21.9
  8. Delhi (Inde) : 21.7
  9. Pékin (Chine) : 21.1
  10. Mexico (Mexique) : 20.8

Cette urbanisation croissante de la planète devrait continuer jusque dans les années 2050, en tout cas dans les PED, les spécialistes pensent que le phénomène devrait par contre se stabiliser dans les pays développés.

Je terminerai ce billet par un phénomène qui malheureusement cette urbanisation, la "bidonvillisation". On considère actuellement qu'un tiers des urbains (soit plus d'un milliard d'individus) habitent dans des bidonvilles. Selon l'ONU, en 2030, leur nombre atteindrait 2 milliards !

Deux vues de la ville la nuit... deux mondes différents...

A méditer !