Un commerce international en demi teinte depuis début 2015.

Selon les Echos, le premier semestre 2015 n'a pas été favorable aux échanges internationaux et n'annonce rien de bon pour la seconde partie de l'année.

En effet, selon la source, les échanges mondiaux sont en sous-régime au 1er semestre 2015. Sur la période décembre 2014 à mai 2015, le volume des échanges mondiaux a reculé de -5.1%, dont -8% pour le seul mois de décembre.

Même si la tendance est considérée comme stable par les économistes, il apparaît qu'aucun pays n'est en position de jouer le rôle de moteur de croissance : chacun n'a donc que sa consommation intérieure pour booster sa croissance.

Inquiétant, la capacité de rebond de l'économie mondiale serait affectée : chaque crise depuis 1998 a laissé place à une forte reprise et un retour rapide à son niveau de pré-crise. Mais cette fois-ci le ressort semble cassé car la sortie de crise se fait par le bas.

source : Les Echos (03/08/2015)