Une nouvelle zone de libre-échange pour l'Afrique.

On le sait, les échanges internationaux se font en très grosse partie entre pays faisant partie d'une zone de libre-échange. Ces zones, qui se basent sur un accord de libre-échange conclu entre deux pays ou entre plusieurs pays entre eux, se multiplient à travers la planète.

Dernière exemple en date : Un groupe de 26 pays issus essentiellement d’Afrique de l’Est et du Sud, conduit par l’Égypte et l’Afrique du Sud viennent (10 juin 2015) de signer un traité de libre-échange appelé « Tripartite Free Trade Area » qui vise à faciliter la circulation des marchandises dans la région. Cette zone comprend plus de 625 millions de consommateurs et un PIB de plus de 1000 milliards de dollars.
Ce traité, s’il entre en application, devrait considérablement favoriser le commerce interafricain, un domaine dans lequel l’Afrique reste à la traine (que 12 % des échanges du continent).

Sur le sujet des ALE (accord de libre-échange) voir notre dossier en cliquant ici : "Tout savoir sur les ALE"