L'Australie, une cible de choix pour l'export ?

Avec ses 24 millions d'habitants, l’Australie présente un contexte économique rare dans le monde développé :
Une croissance ininterrompue depuis 25 ans (2.5 % de croissance du PIB en 2014), qui se poursuit (au moins 2.2 prévu pour 2014) ; un endettement public limité (12 % du PIB), qui donne des marges de manœuvre en termes d’investissements publics ; un pouvoir d’achat parmi les plus élevés du monde (le 5
e), et réparti de manière équitable dans la population. En outre, l’insertion croissante de l’Australie dans la zone Asie-Pacifique (plus de 2/3 de ses échanges) va s’accentuer, en raison d’accords de libre-échange signés en 2014 avec la Corée du Sud, le Japon et la Chine. L’Australie peut donc, dans certains domaines, constituer une plateforme vers l’Asie. Amorcée récemment, la baisse du dollar australien peut également représenter un élément favorable pour investir dans un pays où les coûts restent élevés. De plus, la France dispose d’une image positive en Australie mais, comme souvent, fortement associée à l’art de vivre. L'intérêt est de pouvoir faire connaître les autres savoir-faire français notamment dans l'aéronautique, l'armement, l'optique...

Source : bpiFrance

Evaluation COFACE de l'Australie : A2 en EVALUATION PAYS   et   A1 en ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES.