L’IPhone signe son retour en Argentine, mais à quel prix !

Les déboires d’Apple en Argentine date de mars 2011, date à laquelle, la Présidente de l’époque, Cristina Kirchner, a déclaré la guerre contre l’inflation et a voulu agir pour maintenir la parité peso/dollar. Ces orientations politiques ce sont notamment concrétisées par l’interdiction de la vente de produit électronique sur le territoire argentin s’il ne possède pas de « certificat d’origine » prouvant qu’il a été fabriqué localement.
Si un grand nombre de firmes (Samasung, Sony…) ont joué le jeu en implantant un site de production dans le pays, Apple n’a pas suivi le mouvement. Il était donc impossible de trouver le smartphone emblématique de la marque dans les magasins argentins.
Depuis début avril, Apple a de nouveau accès au marché mais pas sans contrepartie. L'iPhone 7, dernier modèle en date, est commercialisé au prix de…  2000 dollars ! A ce niveau, l’Iphone argentin obtient le titre de l’iPhone le plus cher de la planète, en étant deux fois plus élevé qu’en Europe et aux Etats-Unis. Cela peut sembler étrange dans un pays où le salaire moyen ne dépasse pas les 1000 euros !

Alors pourquoi une telle situation ? Au pouvoir depuis 2015, le président Mauricio Macri a finalement levé les obstacles à la commercialisation de l'iPhone dans son pays mais à imposer de très lourdes taxes à l’importation. En comparaison, s'il avait été assemblé localement, le smartphone d'Apple aurait coûté 25 % de moins.
On peut douter qu’avec de tel tarif, le retour de la firme à la pomme en Argentine ne soit pas une solution pour endiguer un marché noir en pleine forme !

Résultat de recherche d'images pour "prix iphone en argentine"