L’œuf Kinder interdit de séjour aux Etats-Unis !

On le sait exporter un produit à l’étranger nécessite que ce dernier soit compatible avec la culture, les attentes des consommateurs du pays visé. Mais au-delà de l'aspect marketing, le plus important est que le produit soit conforme à la législation du pays. Ce dernier point est évidemment incontournable et peut bloquer tout espoir de réussite dans le projet.

Pour illustrer ce fait, je voulais parler d’un produit qui chez nous est à priori inoffensif mais qui est pourtant absolument interdit aux États-Unis : l’œuf « Kinder surprise » de la société italienne Ferrero.
Effectivement, le célèbre œuf Kinder réputé pour sa fameuse surprise est prohibé aux Etats-Unis, justement à cause  de cette surprise. C’est une réglementation américaine, qui remonte aux années 30, qui interdit la dissimulation d’un élément non comestible à l’intérieur d’un aliment. Cette loi fait suite au décès d’une fillette qui avait alors avalé un objet dissimulé dans un aliment.
Depuis, la législation, surveillée par la très stricte « Federal Food, Drug, and Cosmetic Act », interdit de placer tout produit non comestible dans des produits qui sont eux-mêmes comestibles.
Les douanes américaines ne transigent pas avec la loi. Par exemple, en janvier 2011, une touriste canadienne a été contrôlée à la frontière américaine avec un Kinder Surprise dans sa voiture. Les agents ont confisqué la friandise et menacé la femme d'une amende de 300 dollars (275 euros). Plusieurs milliers de ces œufs en chocolat sont saisis chaque année par les douanes américaines.
Rassurez-vous, partout ailleurs dans le monde, ces chocolats sont une poule aux oeufs d’or pour Ferrero. Depuis leur création en 1974, l’entreprise italienne en a vendu 30 milliards avec, au total, 8 000 jouets différents.

Finissons cet article avec une note d’humour : il faut quand même constater qu’il est plus facile d’acheter une arme aux États-Unis qu’un simple œuf Kinder !

Résultat de recherche d'images pour "oeuf kinder interdit usa"