L'OMD accueille un 180 ème membres.

Le 13 mai 2015, le Ministère belge des Affaires étrangères a informé l'Organisation mondiale des douanes l'OMD que la Palestine a déposé son instrument d'adhésion à la Convention portant création d'un Conseil de coopération douanière et est devenue Membre de l'OMD à compter du 24 mars 2015.

La Palestine devient ainsi le 180ème Membre de l'Organisation.

C'est l'occasion pour dresser un rapide bilan sur cet Etat : 

Depuis la création de l'Etat d'Israël en 1948, les différents mouvements politiques palestiniens ont fait de la création d'un Etat palestinien indépendant l'une de leurs principales revendications.

Le 15 novembre 1988, l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) proclame unilatéralement l'indépendance de la Palestine. Cette même année, 82 Etats reconnaissent officiellement ce « nouveau pays ». Parmi eux, une majorité de pays d'Afrique et du Moyen-Orient et une partie de ce qui était alors le bloc soviétique.

 

De nombreux autres pays suivront progressivement le mouvement, comme le Brésil et l'Argentine en 2011. Haïti est pour sa part le dernier pays en date à avoir reconnu officiellement la Palestine comme Etat, en septembre 2013. L'Autorité palestinienne se prévaut actuellement de la reconnaissance de la Palestine comme Etat indépendant par 135 pays, soit près de 70 % des 193 Etats membres de l'ONU. Mais pour le moment, aucune des puissances occidentales n'a encore franchi le pas. Avant la Suède, les rares pays de l'Union européenne à avoir pris cette décision, principalement des Etats de l'ancien bloc soviétique, l'avaient fait avant leur adhésion à l'UE. Pour la France, la réflexion est lancée, le texte de résolution de reconnaissance d'un État palestinien a été adopté par le Sénat en décembre 2014. L'exécutif se donne un délai de 2 ans pour enterriner la décision.

 

Description de l'image LocationPalestine.svg.

 

DrapeauDrapeau de la Palestine