La Chine, colosse aux pieds d'argiles ?

On le sait, la croissance mondiale est très dépendante de la santé économique des quelques géants de la planète dont fait évidemment partie la Chine. Or, il apparaît que les importations chinoises ont nettement diminué en août, laissant à leur tour planer des doutes sérieux quant au dynamisme de la deuxième économie mondiale et à sa contribution à la croissance mondiale. Effectivement, les importations ont chuté de 13,8% par rapport à août 2014, bien plus que la contraction de 8,2% prédite par les économistes. Mais, c'est également leur 10e mois d'affilée de baisse, attestant à la fois du tassement marqué des prix des matières premières et d'une demande anémiée.

En revanche, les exportations ont moins diminué que prévu, mais enregistre tout de même une baisse de 5,5%. Cependant  les économistes n'en doutent pas moins que la Chine puisse atteindre son objectif d'une croissance annuelle de 6% des échanges commerciaux.

Rappelons que le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie mondiale avait progressé l'an dernier de 7,4%, son plus bas taux de croissance depuis près d'un quart de siècle et sensiblement en-deçà de l'objectif d'environ 7.5 %  fixé par le gouvernement pour 2014.

Résultat de recherche d'images pour "chine baisse de croissance"