La harpe à la française !

Le Dico souhaite aujourd’hui mettre l’accent sur une PME française originale et résolument internationale : La PME Harpes Camac.
Première aspect particulier et non des moindres, cette entreprise située près de Nantes se singularise notamment par son activité, puisque, comme son nom l’indique elle fabrique des harpes, c’est même le seul fabricant de harpes en France ! Au niveau mondial les fabricant de harpes ne sont que cinq (un en Italie, deux aux États-Unis et un au Japon).
La deuxième particularité, c’est que cette PME a dès sa création, le 1er avril 1972, eu des ambitions qui allaient au-delà des frontières pour aujourd’hui réaliser 60 % de ses 8 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’international.
Chaque année, 2 000 harpes celtiques et 300 harpes à pédale sont fabriquées. La clientèle vient des quatre coins de la planète, à l'exception de l'Afrique.
Sa réussite à l’étranger, Harpes Camac la doit à sa stratégie en misant sur la multiplication à l’international de ses magasins détenus en propre. Le réseau de distribution compte une quarantaine de points de vente : quatre magasins propres (Paris, Berlin, un en Espagne et bientôt un à Rotterdam en Hollande), une quinzaine de franchisés (Russie, États-Unis) et une vingtaine de partenaires à travers le monde.
Cette réussite à l’international ne s’arrête pas là, car c’est une nouvelle franchise qui doit voir le jour en Californie en novembre.
La PME doit aussi son succès au côté artisanal qu’elle conserve avec la fabrication de pièces uniques, mais aussi une activité qui intègre les technologies les plus modernes avec des machines à commandes numériques de haute précision. Une réponse à une clientèle d'artistes par nature exigeants.

Souhaitons à Harpes Camac que 2017 soit aussi propice à son développement que par le passé et que la PME tricolore continue à faire entendre le son du savoir-faire à la française dans le monde.

Résultat de recherche d'images pour "harpes camac"Résultat de recherche d'images pour "harpes camac"