Le e-commerce mondial, c'est du chinois !

Après le nouvel an chinois évoqué dans le dernier billet du blog et qui était fêté vendredi dernier, le pays le plus peuplé du monde reviens sur le devant de la scène.

Si la Chine et les Etats-Unis luttent pour la première place des puissances économiques au niveau mondial, il y a un domaine où le duel tourne très largement en faveur de l’empire du milieu : C’est le e-commerce.
En effet, la Chine domine aujourd’hui largement le marché du e-commerce, enregistrant des ventes plus de deux fois supérieures à celles de son rival américain. La Chine est leader, mais en plus elle l’est de très loin puisqu’elle représente à elle seule près de la moitié des ventes en ligne mondiales.

Le Dico a déjà évoqué à de nombreuses reprises sur son blog le géant du e-commerce Alibaba. Mais il existe deux autres acteurs incontournables du e-commerce chinois : Taobao et Tmall.
- Taobao est un grand magasin en ligne avec des millions de vendeurs et de boutiques chinoises, opérant sur un système de C2C (consumer-to-consumer).
- Tmall (Taobao mall), qui utilise à la base la plate-forme Taobao, est devenu la plus grande marketplace mondiale, il a peu à peu étendu son influence pour devenir un acteur tentaculaire par lequel tout transite. Tmall est incontournable en Chine. Il réalise 80% des ventes B2C du pays et le résultat de ses ventes en 2015 a atteint 476 milliards de dollars, soit un tiers de plus que l’ensemble des ventes réalisées aux Etats-Unis !

Les deux entreprises font partie d’Alibaba Group !!!

Et en France ?

La France est le 5ème marché de e-commerce mondial, avec 850 000 nouveaux e-shoppers par an et avec 35,5 millions de Français qui réalisent des achats en ligne. En 2015, le pays enregistre 835 millions de transactions en ligne pour un chiffre d’affaires de 64,9 milliards d’euros.

Certes rien de comparable à la Chine…

Afficher l'image d'origine