TIPP, un accord difficile à conclure à court terme !

C'est l'ouverture, aujourd'hui 25 avril 2016 à New-york, du 13ème round de discussion en vue d'un accord sur ce qui est déjà désigné comme le plus important accord de libre-échange, le Tipp (TransatlanticTrade and Investment Partnership) ou encore traité de libre-échange du Partenariat transatlantique  aussi appelé TAFTA.
Entamées depuis 3 ans ces négociations ne semblent pourtant pas encore sur la bonne voie.

En effet la contestation gronde de part et d’autre de l’Atlantique tant dans la classe politique qu’au sein de l’opinion publique.  Alors que sur le papier, cet accord semble prometteur et profitable aux deux puissances économiques, de nombreuse critiques font surface : On reproche notamment que ces négociations se mènent de manière confidentielles entre les négociateurs américains et ceux de l'UE, une opacité dénoncée dès le début des négociation il y a 3 ans.
Plus concrètement, du côté européen,  les principaux obstacles des négociations concernent les sujets suivants : les services, l'ouverture des marchés publics, la régulation financière et les indications géographiques protégées.
L'un des aspects importants de cet accord vise à une harmonisation des normes dans de multiples domaines (l'automobile, la pharmacie, la chimie, les cosmétiques, l'ingéniérie, les pesticides, le textile, les appareils médicaux, les technologies de l'information et de la communication)  entre les Etats-Unis et l'Europe. Hors ni l'un ni l'autre des acteurs n'est prêt à renoncer à ses normes au profit de celles de son futur partenaire.

Il paraît difficile à ce jour d'imaginer que ce 13 ème round fasse avancer le dossier et permette d'envisager une issue favorable à la signature de cet accord, du moins à court terme !

Afficher l'image d'origine