Une révolution chez Breitling !

Le Dico vous parle aujourd’hui de l’évolution d’une entreprise emblématique du monde de l’horlogerie, Breitling.
On peut parler d’une mini révolution pour cette société Suisse créée en 1884 et qui avait, jusqu’à maintenant, réussi l’exploit de garder sa nationalité d’origine, une direction familiale et donc son indépendance.
Tout cela est maintenant à mettre au passé puisque le fonds d'investissement CVC Capital Partners a annoncé vendredi  dernier le rachat d'une participation majoritaire de Breitling faisant ainsi passer la marque sous le pavillon britannique.
C’est 80% de la société, qui était détenue depuis 1979 par la famille Schneider, que vient d’acquérir  CVC,  les derniers 20 % restant entre les mains des Schneider.

Quelques mots sur Breitling :
La société emploie  900 personnes, possède deux sites de fabrication, à Granges en suisse alémanique où est également situé son siège, ainsi qu'à La Chaux-de-Fonds, en suisse romande. Distribué dans 45 boutiques à son enseigne et 2000 points de vente multimarques dans le monde, Breitling a produit l'an passé 150.000 montres et réalisé un chiffre d’affaires estimé à 387 millions d’euros.

Quant au repreneur CVC Capital Partners, c’est une société d’investissement d’origine britannique, installé au Luxembourg et qui a un rayonnement mondial. Il possède un portefeuille très diversifié d'entreprises de tous secteurs, il est par exemple propriétaire de la chaîne de parfumeries Douglas-Nocibé et de l'équipementier ferroviaire Delachaux. Depuis 20 ans, elle a investi plus de 71 milliards de dollars principalement en Europe et en Asie.

Cette opération doit permettre à Breitling de se maintenir sur un marché mondial qui commence à se stabiliser après trois ans de crise.

Résultat de recherche d'images pour "rachat breitling"