Volkswagen s'attaque aux poids lourds américains !

Après ses déboires au pays des cow-boys dans le scandale des moteurs diesel truqués, Volkswagen (mais là division poids lourds) va dépenser 256 M$ (229 M€) pour s'offrir 16,6% du capital de Navistar, quatrième constructeur de poids lourds (camions, bus, engins militaires) américain.
Le constructeur Allemand versera 15,76 dollars par action Navistar, et lui fournira les moteurs pour ses poids lourds.
De source Volkswagen, cette opération pourrait déboucher sur une fusion intégrale avec pour objectif de devenir leader mondial du poids lourd d’ici une dizaine d’années.

Enfin, Navistar est également une tête de pont pour les poids lourds de Volkswagen en Amérique du Nord en raison de son vaste réseau de concessionnaires Les deux constructeurs lanceront par ailleurs une coentreprise dont Navistar attend des synergies de 500 millions de dollars au moins durant les cinq premières années.
Cette prise de participation au sein de Navistar reste soumise à l'approbation des autorités compétentes devrait être effective d’ici début 2017.

Résultat de recherche d'images pour "volkswagen navistar poids lourds"