Les fuseaux et décalages horaires

Les fuseaux et décalages horaires

  A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

 

Retour vers le sommaire de la rubrique "Réussir à l'international" .

 

 

 

 

La notion de fuseau horaire a été créée en 1884 à l'occasion de la Conférence internationale du méridien à Washington. Les fuseaux horaires ont pour but d'uniformiser les mesures de temps dans le monde. Suite à cette conférence, le monde a été divisé en 24 fuseaux horaires différents. Le premier d'entre eux est traversé par le méridien zéro, également appelé méridien de Greenwich. Tous les points situés sur un même fuseau horaire affichent la même heure.

Les États définissent l'heure légale sur leur territoire à l'aide d'un décalage fixe par rapport au temps universel coordonné (UTC). Ce décalage est le plus souvent égal à un nombre entier d'heures, mais certains pays emploient un décalage à la demi-heure, voire au quart d'heure.

De façon générale, les pays tendent à utiliser un fuseau horaire de telle façon que l'heure solaire moyenne sur leur territoire ne soit pas trop éloignée de l'heure légale (c'est-à-dire, par exemple, pour que le midi solaire ne soit pas trop éloigné du midi légal). Ce principe connaît cependant de nombreuses exceptions :

  • Un pays possède généralement une seule heure légale, pour des raisons évidentes d'unification de      l'heure. Il peut ainsi ignorer la limite d'un fuseau si son territoire n'empiète que légèrement sur le fuseau voisin : c'est le cas de l'Allemagne à l'Ouest du pays ou de la Suède à l'Est du pays. À l'extrême, certains pays peuvent même, bien que recouvrant plusieurs fuseaux, adopter une seule et unique heure légale : c'est le cas de la Chine et de l'Inde.
  • Certains grands pays (Australie, Brésil, Canada, RD Congo, États-Unis, Indonésie, Russie, etc.) sont divisés arbitrairement en plusieurs zones afin d'éviter une trop grande différence entre l'heure légale et l'heure solaire : la limite d'application de l'heure légale locale suit généralement les limites de la zone ou de l'État et peut ainsi se trouver franchement décalée par rapport à la limite du fuseau d'origine. C'est également le cas de certaines dépendances éloignées, comme par exemple les DOM-TOM français, les Açores portugaises, etc.
  • Un pays peut adopter une heure autre que celle qui lui serait destinée a priori. C'est le cas de l'Espagne continentale ou de la France métropolitaine qui sont à l'heure de l'Europe centrale, donc en avance d'une heure sur le fuseau dans lequel se trouve la plus grande partie de leur territoire. Ainsi, en France, seul l'extrême Est du pays (Alsace, Corse) est bien dans le fuseau correspondant à l'heure légale, tandis que l'Espagne (hors Canaries) n'a aucune partie de son territoire dans le fuseau dont elle a l'heure, et en a même une partie, à l'extrême Ouest (Galice) qui est deux fuseaux plus tôt.

Une partie du monde applique un système d'heure d'été et d'heure d'hiver, créé pour réaliser des économies d'énergie (et parfois critiqué). L'heure légale peut ainsi, pendant plusieurs mois de l'année, se trouver largement décalée par rapport à l'heure du fuseau initial. À noter que deux pays d'hémisphères différents observant l'heure d'été se décalent également, l'été dans l'hémisphère Sud correspondant à l'hiver dans l'hémisphère Nord.

Toutes ces modifications par rapport au système initial font perdre aux fuseaux horaires leur forme originale, enflée au milieu, effilée aux extrémités, au profit d'un découpage par zones.

De façon simple, un fuseau horaire peut être écrit sous la forme UTC+X ou UTC-Y, où « X » et « Y » représentent le décalage du fuseau par rapport à UTC. Les exemples suivants donnent des exemples de variation du temps local suivant plusieurs fuseaux horaires lorsqu'il est 12:00 UTC :

  • Los Angeles, États-Unis (UTC-8) : 04:00
  • Chicago, États-Unis (UTC-6) : 06:00
  • New York, États-Unis (UTC-5) : 07:00
  • Halifax,      Canada (UTC-4) : 08:00
  • Londres, Royaume-Uni (UTC+0) : 12:00
  • Stockholm, Suède (UTC+1) : 13:00
  • Le Cap, Afrique du Sud (UTC+2) : 14:00
  • Mysore, Inde (UTC+5:30) : 17:30
  • Katmandou, Népal (UTC+5:45) : 17:45
  • Séoul, Corée du Sud (UTC+9) : 21:00
  • Melbourne, Australie (UTC+10) : 22:00

Il parait évident que lorsqu’on travaille au niveau international il faut avoir une connaissance de cette notion de décalage du temps selon les points du globe. Les contacts entre clients et fournisseurs doivent  se faire sur des créneaux communs en termes « d’heure d’activité ». Parfois il est nécessaire de s’adapter au décalage horaire d’un client et lui téléphoner en dehors de son propre temps de travail "normal".

Le décalage horaire est-une des contraintes importantes du commerce international.

Livres sur les fuseaux horaires