La publicité par l'objet à l'ère du digital.

Nous sommes dans une période délicate et pleine de paradoxe pour le marketing. Les consommateurs du monde entier n’ont jamais été autant connecté pour faire leur shopping mais en même temps ils sont toujours plus nombreux à utiliser un dispositif adblocking (logiciel bloquant la publicité) ! Selon une étude de l’institut CSA, 83 % des internautes n’apprécient pas la publicité en ligne.

Le défi pour les entreprises de tous les pays est de savoir comment toucher ce consommateur toujours plus connecté mais réfractaire à la publicité digitale.
Les grands médias classiques qui possèdent certaines qualités en termes d’impact ne sont pas non plus spécialement plébiscités par la population et ne vont pas non plus dans le sens d’une expérience efficace entre la marque et le consommateur.

Car voilà l’objectif d’une communication efficace aujourd’hui, faire vivre une expérience aux consommateurs, donner du sens à la relation avec l’entreprise.

Si on en croit les études dans ce domaine, il y a un vecteur de communication qui est apprécié de façon quasi unanime, c’est les objets publicitaires, les fameux « goodies ». La Fédération française des professionnels de la communication par l’objet estime que 60 % des personnes interrogées aiment recevoir des objets publicitaires et 76 % estiment accorder de l’importance à ces objets.

Avec cette tendance, le marché des fournisseurs d’objets publicitaires à exploser, avec notamment l’apparition de « pure player » spécialisés dans le domaine. Par exemple, Maxilia.fr est l’un de ces acteurs du web, spécialisé dans la publicité par l’objet.
La particularité de ces intervenants du web et qu’ils ne sont pas de simple distributeur d’objet publicitaire. La plupart propose une véritable expertise de la situation de leur client et leur propose un accompagnement dans l’élaboration de la stratégie à adopter dans ce type de communication. Le choix de l’objet qui portera la marque ou le logo de l’entreprise est l’une des problématiques importantes à aborder dès le début. Suivant les cultures, les pays, les modes, les tendances, le choix de l’objet vecteur de communication est une décision qui sera lourde de conséquence sur la réussite de l’opération. Les offres dans ce domaine sont larges et peuvent s’adapter à différents besoins.
L’exemple de Maxilia.fr est intéressante à analyser. Avec un catalogue de plus de 10 000 produits, ce nouveau distributeur permet de choisir des objets dans des catégories aussi différentes que « les nouvelles technologies », « la décoration », « fournitures de bureau », « textile et accessoires » …. Un des best-sellers de Maxilia.fr est par exemple le Sac tissu personnalisé. Grâce à une qualité irréprochable, à un prix adaptable aux budgets communication de ses clients et la dimension écologique de ce produit, les sacs en tissu sont des supports tendances et durables que les clients gardent. La marque reste ainsi dans le quotidien du client tout en ayant un intérêt pratique.
Quelques modèles proposés par maxilia.fr :

Sac 1   Sac2   Sac3

Ce type de produit permet clairement de créer entre l’entreprise et son client ce « fameux » lien recherché.
Si le passage au digital est incontournable pour les stratégies marketing des entreprises, il faut également prendre en compte une tendance qui est valable sur la planète, le consommateur est avant tout un être humain qui a aussi besoin de concret et de voir que la marque qu’il apprécie n’est pas seulement virtuelle.
La publicité par l’objet permet cela !