Cruzilles, le savoir-faire export d’une E.T.I. bien française !

Pâtes de fruits, fruits confits, marrons glacés et des confitures... non ce n’est pas le début d’une comptine mais plutôt les produits spécialités de l’entreprise Cruzilles depuis 1880 !

1000 tonnes de pâtes de fruits, fruits confits et confitures sortent chaque année de cette entreprise clermontoise (Clermont-Ferrand), générant un chiffre d’affaires de 9.5 millions d’euros. Celui-ci se réalise à travers différents circuits de distribution comme la vente traditionnelle (35 %), vente aux industriels (20 %), distributeur bio  (5 %) et l’export (15 %).

C’est notamment pour ce dernier canal que j’ai choisi de réaliser ce billet sur Cruzilles.

En effet, Le Dico du commerce international souhaite mettre en évidence la réussite internationale de cette société, qui a su, petit à petit, développer un véritable savoir-faire (en plus de celui pour ses pâtes de fruits...) pour l’exportation.

Démonstration !

Résultat de recherche d'images pour "cruzilles exportation marketing"

Cruzilles est donc une PME du centre de la France, à proximité de la chaîne montagneuse des Puys qui fabrique des pâtes de fruits et fruits confits depuis bientôt 140 ans.

Un environnement propice à l’international !

On peut dire que ces produits emblématiques de la région s’exportent depuis plusieurs centaines d’années. Au XIXe siècle, toute l’Europe venait dans les stations thermales d’Auvergne pour se refaire une santé. Durant ces séjours, les curistes en profitaient pour fréquenter les salons de thés et déguster ses confiseries. Bien évidemment, une fois de retour chez eux, la magie gustative des produits auvergnats continuait de faire son effet.
Cruzilles a donc bénéficié de cette notoriété ancestrale des confiseries de la région.

Une stratégie export clairement défini !

C’est donc tout naturellement que Cruzilles se tourne vers l’Europe pour vendre ses produits. D’abord l’Angleterre, qui était l’un des plus importants pays d’origine des curistes d’avant et qui reste aujourd’hui le pays phare des exportations de l’entreprise. Ensuite se fût la Belgique, la Suisse, le Luxembourg mais aussi l’Allemagne et enfin... le reste du monde !
Aujourd’hui, Cruzilles est implantée dans 35 pays : Japon (2ème marché de l’entreprise), Canada, les Emirats-Arabes Unis, Hongrie, Israël...
Ce développement international n’est pas dû au hasard. Comme le précise Roland Gibert, le Président de l’entreprise, la réussite internationale se base sur des méthodes classiques et efficaces :

  • Avoir une véritable équipe export. Deux personnes, l’une s’occupe de l’Europe, l’autre du reste du monde. Bien évidemment, tout le personnel est aujourd’hui sensibilisé à international avec une connaissance des spécificités de ce contexte : différence de normes, délais, facturation, incoterms... ;
  • L’entreprise fait appel à 25 distributeurs locaux qui démultiplient sa force de vente ;
  • Participation à des salons internationaux ;
  • Démarchage direct de professionnels, notamment grâce à un V.I.E. ;
  • Et enfin, profiter des aides régionales/nationales dont peuvent bénéficier les entreprises exportatrices.  

 

Au-delà d’une organisation qui a su prendre le virage de l’international, la réussite de l’entreprise est également et surtout due à la qualité de ses produits mais aussi à l’image du made in France qui joue un rôle très important dans le domaine culinaire !

Fort de son expérience, Cruzilles espère que l’export atteindra 20 à 25 % de son chiffre d’affaires d’ici trois ans !