Etats-Unis / UE, un match sans fin !

Qui se souvient du TTIP ou encore TAFTA ? Il est loin le temps où l’on pouvait encore croire à une entente commerciale entre les Etats-Unis et l’Union Européenne ! Plus précisément, c’est depuis 2017, avec l’arrivée de Trump à la présidence que les négociations ont été stoppées brutalement. Aujourd’hui nous sommes radicalement dans une relation commerciale conflictuelle où les « coups » s’enchainent de part et d’autre !
Dernier round en date, c’est le résultat du match Boeing / Airbus avec l’OMC en tant qu’arbitre !

Focus sur une rivalité sans fin !

Résultat de recherche d'images pour "etats unis ue sanction"

C’est un contentieux vieux de 14 ans que vient que vient de régler l'Organisation mondiale du commerce (OMC), en ce début octobre 2019.
L’organisation a effectivement donner raison à l’avionneur américain par rapport à sa plainte contre les subventions européennes à Airbus. La sanction qui en découle est la possibilité pour Washington d’appliquer des droits de douane sur les biens européens pour une valeur de 7.5 milliards de dollars dès le 18 octobre.
En dehors du secteur aéronautique qui sera bien évidemment en tête des produits taxés (10 %), c’est une liste comprenant 15 sections visant chacune un certain nombre de pays et de produits déterminés qu’a donné l’USTR, le Bureau du représentant américain au commerce (en anglais United States Trade Representative).
La France n’est évidemment pas épargnée, les olives et les vins vont être taxés à 25 % ad valorem mais aussi les fromages et les produits laitiers, à l’exception du roquefort.
Plus globalement c’est l’ensemble des Vingt-huit pays de l’UE qui vont subir les taxes annoncées par Washington.         
Au total, 150 catégories de produits sont concernées, du whisky écossais et des vins espagnols au stilton et au parmesan, en passant par les produits textiles britanniques (sweaters, anoraks, couvertures…) et de l’industrie allemande (haches, tournevis, couteaux, lames, machines, micro-ondes…).

Alors que l’Union européenne se dit prête à répondre à ces sanctions selon Bruno Le Maire, le Ministre français de l’économie et des finances, Peter Navarro, le conseiller économique de la Maison-Blanche, a déclaré que l'UE n'avait pas à prendre de mesures de rétorsion pouvant mener à une "surenchère" puisque les Etats-Unis se sont conformés aux règles de l'OMC.

 

Oui décidément il est bien loin le temps où un accord commercial était envisageable !