Le salon du Bourget, l’aéronautique et l’espace à la mode internationale !

Véritable événement planétaire du secteur de l’aéronautique, le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris-Le Bourget a ouvert ses portes pour la 53ème fois cette semaine (du 17 au 21 juin). C’est l’occasion de réunir l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale autour des dernières innovations technologiques. Les 4 premiers jours du Salon seront réservés aux Professionnels suivis de 3 jours pour le Grand Public.

Petit survol du plus grand salon de ce secteur du monde !

Bourget

53ème édition et pourtant l’événement est plus que centenaire ! En effet, la 1ère édition du salon s’est déroulée en 1909 avec 380 exposants. Depuis, tous les 2 ans, ce rassemblement s’est positionné comme le plus important du monde pour cette industrie !
Aujourd’hui, Le Bourget c’est :

  • 2 453 exposants issus de 49 pays (éditions 2019)
  • 322 000 visiteurs (dont 180 000 « grand public » et 142 000 « professionnel ») en 2017 ;
  • 290 délégations officielles venant de 98 pays en 2017 ;
  • 150 mds de dollars de contrats négociés en 2017.


A chaque édition, un produit emblématique !

Chaque édition est en effet l’occasion pour les différents acteurs du secteur de mettre en avant les innovations technologiques et les produits qui en découlent. En 1969, le Concorde était présenté comme le premier avion commercial supersonique, en 2011, Solar Impulse, le premier avion solaire, 2019 est l’année du premier taxi volant autonome. En effet, Airbus, ADP et la RATP (trois groupes associés autour du projet) ont fait l’annonce d’une mise en œuvre commerciale en région parisienne avant 2030 !

Un secteur qui ne craint pas la crise !

Avec un trafic qui a progressé de 6.5 % l’année dernière, le secteur de l’aéronautique fait preuve d’une dynamique durable. La croissance du transport aérien mondial ne se dément pas, les experts prévoient même un doublement du trafic tous les 15 ans : très bientôt, l’équivalent de chaque habitant de la planète prendra l’avion une fois dans l’année.

Et la France sur ce secteur ? C’est 55 milliards d’euros, un excédent commercial de 27.1 milliards et une hausse de 14 % entre 2017 et 2018.