Lego victime de contrefaçon chinoise !

Tout le monde connait l’emblématique jeu de briques de construction Lego ! Les chinois aussi, mais pas que...
En effet, la police chinoise enquête depuis octobre 2018 sur la société Junlong Toys un fabricant chinois de jouets qui distribue ses produits sous la marque Lepin et qui copie très largement et depuis de nombreux mois les briques et les modèles du géant danois.

Enquête...

Résultat de recherche d'images pour "contrefaçon lego lepin"

 "En octobre, la police de Shanghai a découvert que les briques proposées par Lepin ressemblaient beaucoup à celles de Lego", a précisé la police dans un communiqué.
Le 23 avril dernier la police a fait une descente dans les locaux de l’entreprise à Shenzhen (sud), interpellant quatre personnes. Au total c’est trois entrepôts situés à Shantou et à Shenzhen qui ont été perquisitionnés. Plus de 90 moules de production, 200.000 emballages, près de 630.000 produits finis pour une valeur marchande de près de 200.000.000 de Yuans (environ 27 millions d'euros) ont été saisis.
Des photos de l’opération, postées sur des comptes officiels de la police, montrent des briques et des boites très similaires à celles du fabricant danois de jouet. Des ensembles du nouveau « Lego Movie 2 » étaient ainsi commercialisés sous le nom « The Lepin Bricks 2 ».

Résultat de recherche d'images pour "Lego Movie 2 The Lepin Bricks 2"    Résultat de recherche d'images pour "Lego Movie 2 The Lepin Bricks 2"

Vendu jusqu’à cinq fois moins cher, un petit ensemble de Lepin sur le thème de la ville est vendu trois dollars alors que ceux de Lego ne commencent qu'à 15, les produits contrefaits pourraient toutefois poser des problèmes de sécurité pour leurs utilisateurs, a déclaré Robin Smith, vice-président de Lego pour la Chine, l'Asie et le Pacifique.

Le problème de la contrefaçon chinoise n’est pas nouveau. Les entreprises étrangères se plaignent depuis longtemps de l'application peu rigoureuse de la loi sur la propriété intellectuelle en Chine, où les contrefaçons sont omniprésentes.
D’ailleurs pour tenter de mettre un terme à sa guerre commerciale avec les Etats-Unis, Pékin a promis de sévir contre les infractions à cette loi. Ce coup de filet, largement médiatisé, n’est sans doute pas dû au hasard...