Nestlé, le roi mondial du café entend bien le rester !

Nestlé, le géant Suisse leader mondial du café avec ses deux marques emblématiques Nescafé et Nespresso a un automne clairement orienté « USA » et recentrage d’activité !

En effet, c’est d’abord en septembre que l’entreprise européenne annonce une prise de participation majoritaire dans la société californienne Blue Bottle Coffee. Basée à Oakland, Blue Bottle Coffee est un torréfacteur et détaillant de spécialités de cafés haut de gamme, qui exploite des bars à cafés dans les principales villes des Etats-Unis et au Japon. Le nombre total de bars à cafés Blue Bottle Coffee devrait atteindre 55 à la fin de l’année, contre 29, fin 2016.
Avec cette opération Nestlé signe ainsi son entrée sur le marché des établissements de torréfaction de haut de gamme.
Mais ce n’est pas tout ! L’ambition américaine du géant de l’alimentaire ne s’arrête pas là.
Vendredi 3 novembre, Nestlé réitère en annonçant le rachat du groupe américain Chameleon Cold-Brew, spécialisé dans les cafés bio, de production durable, et qui propose une gamme de cafés glacés.

Derrière cette orientation stratégique, Ulf Mark Schneider, le patron de Nestlé depuis janvier dernier, a deux objectifs : D’abord se renforcer sur ce qui est considéré comme le plus grand marché au monde des boissons au café (les Etats-Unis représentent actuellement 2,9 milliards de dollars et devrait atteindre 4,4 milliards d‘ici 2021) et de ce fait à l’international ; et dans un second temps, ces rachats permettent également à Nestlé de faire face à une intensification concurrentielle internationale.

Selon le ministère américain de l’agriculture, la consommation mondiale de grains de café devrait enregistrer un nouveau record sur la saison prochaine 2017-2018 : au total, près de 158 millions de sacs de 60 kilogrammes chacun devraient être avalés en un an. En vingt ans, la consommation, qui n'a cessé d'augmenter, a doublé. Aujourd'hui, la consommation moyenne par habitant dépasse 1,2 kilogramme par an !

Si le café est souvent synonyme de « pause » et « détente », son marché, lui, est loin d’être tranquille !