Classement du voyageur le plus "libre" du monde !

Saviez-vous qu’il existe un classement des pays en fonction des facilités de voyages de leurs habitants ? En effet, tous les voyageurs ne sont pas logés à la même enseigne. En fonction du passeport qu’ils possèdent (et donc de leur nationalité), ils peuvent rencontrer de nombreuses barrières pour se rendre à l’étranger, ou au contraire voyager presque partout sans visa. 

Si plusieurs classements de  ce type existe, l’un des plus connus et plus anciens est celui du cabinet d’avocats anglo-saxon Henley & Patner qui propose une édition annuelle depuis 2006.
Ce classement est basé sur le nombre de pays dans lequel un citoyen d’un pays peut se rendre sans avoir à demander un visa. Ce classement est effectué sur la base de données de l’Association internationale du transport aérien (IATA).
Le classement 2017 vient d’être annoncé et c’est pour la quatrième année consécutive, l’Allemagne qui est sur la première marche du podium. Un voyageur allemand peut se rendre dans 176 pays uniquement avec un passeport et sans avoir à présenter un visa. La deuxième place est occupée par la Suède (175 destinations sans visa). Cinq pays (le Danemark, l'Espagne, les Etats-Unis, la Finlande et l'Italie), se partagent la troisième marche, permettant à leurs ressortissants de se rendre librement dans 174 pays.
La France est quant à elle dans le peloton suivant et partage avec l'Autriche, la Belgique, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et Singapour la quatrième place : les citoyens de ces pays peuvent en effet franchir 173 frontières sans visa.
En bas du classement et selon toute logique on trouve  l’Afghanistan, l'Irak, le Pakistan et la Syrie avec un accès à moins de 30 pays. Notons quand même que ces pays sont derrière la Corée du Nord pour laquelle les citoyens peuvent accéder à 38 pays sans la formalité du visa.

Si le classement change peu depuis quelques années, en tout cas pour  les 10 premiers, il est fort à parier que ce ne soit plus forcément le cas dans un futur proche si on prend en compte le phénomène Brexit et l’arrivée de Donald Trump au pouvoir… Affaire à suivre.

DR-Henley & parners