"Dans le noir ?", une vision résolument internationale !

Connaissez-vous les restaurants « Dans le noir ? » ? Laissez-moi vous éclairer sur le sujet…

Créé en 2004 à Paris, le concept original invitent les clients à déguster un plat dans l’obscurité la plus totale, guidés et servis par un personnel malvoyant. Un noir d’encre qui concentre les goûts et vise à ouvrir l’esprit… Comme le résume le fondateur, Edouard de Broglie, l'expérience apporte un bénéfice à la fois sensoriel, humain et social.
Si le Dico vous parle de ce restaurant, c’est que ce dernier a réussi un développement international plutôt efficace malgré son côté atypique.

C’est d’abord sur Londres qu’Edouard de Broglie, le fondateur, jette son dévolu en 2006. Une réussite qui rapporte 2 millions de chiffre d’affaires et la fréquentation du restaurant londonien par des membres de la famille royale.
« Dans le noir ? » enchaine alors les ouvertures via la franchise. D’abord Barcelone puis Saint-Péterbourg et quelques restaurants temporaires ont aussi été installés aux quatre coins de la planète, à Bangkok, Varsovie ou Riyad…

Puis c’est le cap vers les Etats-Unis, pays innovations en tout genre, où le concept ne peut que plaire…. Et pourtant, New York, envisagée comme une étape clé, a boudé « Dans le noir ? ». Le bouche à oreille, pilier de la réussite de la chaîne, n'a pas fonctionné outre-Atlantique. « Les New-yorkais n'étaient pas intéressés par une telle expérience sensorielle », regrette Edouard de Broglie. L'épisode malheureux est révélateur de la composante culturelle du projet : « Je pensais que c’était un concept universel, mais ce n'est pas le cas », admet le fondateur des restaurants.

Un échec qui ne freine pas l’appétit international du fondateur : Prochaines destinations : Madrid, où l’ouverture d’un restaurant est prévue pour janvier 2017, ainsi qu’une franchise à Auckland.

En France, l'expérience est réalisable à Paris ou à Nantes, alors pourquoi pas ?

Afficher l'image d'origine