L'automobile en Chine se porte bien !

Les premiers chiffres bilans de l’année 2016 commencent à tomber dans différents domaines. C’est le cas pour le marché automobile chinois.

La Chine, qui est le premier marché mondial pour l’automobile, a écoulé 28.03 millions de véhicules. Un niveau de vente qui a bondi de 13.7 % par rapport à l’année précédente ! La tendance était pourtant « inquiétante » (inquiétude à relativiser quand même…) ces 2 dernières années, puisque 2014 enregistrait +6.9 % et 2015 + 4.7 %. La tendance s’est inversée notamment grâce à des mesures préférentielles sur les taxes à l’achat.

Si cette embellie profite en premier aux constructeurs chinois avec une progression de + 20.5 % des ventes avec une part de marché qui atteint 43.2% pour les véhicules de particuliers, les constructeurs étrangers ne se plaignent pas de l’évolution. Le géant américain General Motors a annoncé une hausse de 7,1% de ses ventes en Chine l'an dernier à 3,87 millions de véhicules, son concurrent Ford une hausse de 14% à 1,27 million et le Japonais Toyota (n°1 mondial) une progression de 8,2%. Pour les européens on trouve Volkswagen qui aurait vendu 3.98 millions de véhicules en 2016 en Chine et devient ainsi le premier constructeur étranger du pays. Loin derrière arrive Renault (ou plutôt Dongfeng Renault) avec 36 525 unités vendues.

Notons toutefois que les observateurs restent sceptiques sur cette embellie sur le long terme. En effet, doper un marché grâce à des incitations de l’Etat n’est pas forcément gage de longévité.

Source pour les chiffres : l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

Afficher l'image d'origine