Le thé marocain s'internationalise !

Petit clin d’œil au continent africain, pas assez évoqué dans le monde du commerce international, en allant notamment au Maroc.
Le Dico tenait à mettre en avant l’initiative intéressante d’un jeune marocain qui a souhaité mêlé tradition et business international ! Il s’agit de Ismail Khayatey. Etudiant en hôtellerie au Canada, ce dernier regrette le goût si typique et lointain du thé marocain. C’est le début d’une aventure d’entrepreneur à l’échelle internationale.

C’est avec cette idée en tête que I. Khayatey crée sa marque Kaya Tea, le premier thé glacé marocain. C’est en collaboration avec un laboratoire français et après des dizaines de dégustation que le juste équilibre du thé à la menthe a été trouvé. Les arômes naturels et extraits végétaux utilisés trouvent leurs origines dans la recette authentique du traditionnel thé marocain
Au-delà de la saveur Fresh Mint, la marque Kaya Tea compte trois autres versions : Cherry ou cerise comme celle que l’on trouve dans la plaine de Sefrou ; Nectarine, le fruit est cultivé aux pieds des montagnes de l’Atlas et Lemon car les meilleurs citrons du Maroc se trouvent dans la plaine de Saïss, non loin de la ville de Fès.

Cet exemple trouve toute sa place dans le blog du Dico du commerce international de par l’orientation clairement international du jeune entrepreneur : Une idée née au Canada, une tradition marocaine, des recettes élaborées en collaboration avec un laboratoire français, la production qui se fait en Autriche et une marque déposée dans 172 pays.
Ismail Khayatey était présent sur le SIAL 2016 à Paris pour faire découvrir ses produits.

Souhaitons-lui bonne chance !

.