"Accélérateur International", le nouvel outil pour doper l'export français !

On connaissait le concept d’accélérateur d’entreprise qui permet à une entreprise naissante d’obtenir un accompagnement pour se lancer, ou encore booster son chiffre d’affaires ; dorénavant il y aura aussi l’Accélérateur International !

En effet, c’est le jeudi 25 avril que Bpifrance et Business France annoncent le lancement de l’Accélérateur International, dédié aux entreprises souhaitant booster leur chiffre d’affaires export.

Si en 2018, le nombre d’entreprises exportatrices en France était de 125 000 (chiffre record depuis 2003) celui-ci reste largement inférieur à nos voisins européens comme l’Allemagne (près de 400 000) et l’Italie (200 000).

Explication du concept !

Business f Bpifrance2

Pour deux promotions chaque année, ce nouvel accélérateur dédié, a pour ambition d’accompagner les entreprises dans le déploiement et la pérennisation de leurs projets d’internationalisation et contribuer ainsi au développement de l’export français.
Ce plan en 18 mois va suivre l’organisation suivante :

  • Pendant les six premiers mois du programme, les entreprises devront réaliser un « diagnostic export » avec l'appui des équipes de conseillers de la banque publique d'investissement. Concrètement, cela consistera pour les dirigeants à revoir leur stratégie de développement ainsi que leur organisation à l'export. Ils feront également un point sur les marchés géographiques. Pour ce faire, les entreprises bénéficieront de 20 jours de conseils échelonnés sur les six premiers mois pour définir une feuille de route avec des experts pays et produit agréés par Bpifrance.
  • Les douze mois suivants seront consacrés à la mise en œuvre de la feuille de route avec le soutien des 40 chargés d’affaires internationaux de Business France déployés en juillet 2018 au sein des directions régionales de Bpifrance.

Sur la même période les accélérés bénéficieront de sessions de travail collectives trimestrielles (échanges avec des experts pays, conférences thématiques, ateliers d’échanges entre pairs) et intégreront la communauté nationale des Accélérés PME et ETI.

Une première promotion de 18 « élèves » ...

La première promotion de ce programme comprend 18 PME et ETI françaises, pour la moitié industrielle, et toutes avec déjà une activité export et pour 75% d’entre elles implantées à l’étranger.
Elles réalisent en moyenne un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros dont 7 millions d’euros en moyenne à l’export. 77% d’entre-elles considèrent l’export et l’international comme le premier axe de croissance.

Pour l'Accélérateur International, il y a, selon Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, des objectifs élevés : accompagner 4000 entreprises d’ici 3 ans !

Les 18 entreprises du programme :

Alphi (solutions de coffrage et d'étaiement) ; Ayor (ex-groupe Hammel, robinetterie, chauffage, plomberie) ; Carré Blanc (linge de maison français) ; Diam Group (outils coupants pour les préparateurs culinaires) ; Didactic (commerce de gros de produits pharmaceutiques) ; Green Tech (biotechnologie végétale) ; Human & Work Project (conseil en RH) ; IDnomic (protection et gestion des données numériques) ; Laboratoires Lehning(solutions d'homéopathie et de phytothérapie) ; Noremat (matériel d'entretien des accotements routiers et des espaces verts) ; MCA Process (solutions robotisées pour l'industrie agroalimentaire) ; Olives & Co (franchise spécialisée dans la production et la vente d'huiles d'olive) ; Saint-Lucie (ingrédients culinaires pour les desserts : sucres et levures) ; Technisem (sélection, production et distribution de semences potagères adaptées aux pays tropicaux) ; Titanobel (fabrication d'explosifs à usage industriel) ; Valgo (dépollution des sols) ; Vita Protech (systèmes électroniques de détection d'intrusion pour sécuriser des sites sensibles, industriels ou privés) ; WeAre (équipements industriels pour les industries aéronautique et spatiale, la défense, l'énergie, le transport, le secteur médical).