Air France-KLM, l'union fera la force !

Décidemment le monde de l’aérien nous offre une actualité internationale intense en ce début septembre !
Après avoir évoqué il y a deux jours le combat des deux géants de l’aérien Boeing et Airbus, aujourd’hui c’est d’Air France que le Dico va vous parler.
Cette fois c’est de la nécessité d’avoir une taille critique pour affronter un marché mondial où la concurrence fait rage dont il est question.

En effet, l'assemblée générale des actionnaires du groupe Air France-KLM a entériné l'entrée à son capital des compagnies Delta Air Lines et China Eastern Airlines.

La compagnie aérienne franco-néerlandaise va donc prendre des couleurs à la fois américaine et chinoise. Courant 2018, les deux avionneurs étrangers pourront donc prendre chacun 10% des parts de la compagnie, via une augmentation de capital qui devrait faire rentrer 750 millions d'euros dans les caisses. La somme va notamment permettre de financer l'investissement d'Air France-KLM, à hauteur de 250 millions d’euros, dans Virgin Atlantic (la compagnie britannique fondée par Richard Branson), mais aussi d'alléger sa dette de 2,9 milliards d'euros.

L’ensemble de ces mouvements a pour but de conforter la position d’Air France-KLM sur les marchés nord-américain et européen en prenant position sur douze « hubs » de part et d’autre de l’Atlantique.
Quant à la collaboration avec China Eastern Airlines,  l’objectif est identique. Renforcer sa position sur le marché asiatique, notamment à Shanghai.

Après leur réalisation, la compagnie américaine et la chinoise disposeront chacun d'un siège au conseil d'administration. La part de l'Etat, actionnaire de référence, sera mécaniquement réduite de 17,6% à 14% mais il détiendra 23% des droits de vote.

Sur le marché de l’aérien, la réussite internationale est synonyme de partenariat à l’échelle mondiale !

Résultat de recherche d'images pour "air france-klm chinois américain Virgin"