Alibaba + la France = une histoire de business !

Alibaba aime la France pour faire du business ! Ces derniers mois voient pointer un amour grandissant entre le géant chinois du e-commerce (capable de réaliser des journées à 25 milliards de dollars de CA…) et la France !

En effet, en novembre dernier, le groupe Auchan, un des pionniers de la distribution française et Alibaba devenaient partenaires dans Sun Art Group, pour partager leurs expertises en matière de commerce physique, et de commerce en ligne.
Sun Art Group est la coentreprise de distribution créée entre Auchan Retail et Ruentex lors de l’arrivée du distributeur français en Chine. C’est également l’un des principaux exploitants d’hypermarchés dans ce pays (Auchan possède plus d’un tiers du capital).
L’entrée d’Alibaba dans le capital a pour objectif de former une union qui ambitionne d’être le plus grand groupe de commerce physique et digital en Asie de l’Est en comptant notamment sur les synergies entre le commerce traditionnel et le e-commerce pour proposer une expérience « phygitale » au 1.3 milliard de consommateurs chinois.

Mais ce n’est pas tout….

Le PDG d’Alibaba, Jack Ma, a déclaré ce mardi 09 janvier qu'il signerait prochainement avec Paris un accord prévoyant d'installer en France un centre logistique et d'accroître la vente de produits français sur ses plateformes de commerce en ligne. Ce projet pourrait aboutir à la création de 1000 emplois.
« L’an dernier plus de 1.700 marques françaises ont rejoint Alibaba et leur croissance moyenne a été de 53%, c’est très bien », a assuré M. Ma.

Pour finir sur cette note très positive en provenance de Chine, signalons que Richard Liu, patron de JD.com (numéro 2 chinois du e-commerce), qui était présent lors de la rencontre du patron d’Alibaba avec le président français lors de son récent voyage en Chine, a également dit vouloir s'implanter en France et promis de vendre pour 2 Md€ de produits français sur ses plates-formes d'ici deux ans.

Résultat de recherche d'images pour "alibaba accord Paris centre logistique implantation"