Baisse du déficit budgétaire de la France en 2017... oui mais...

Grâce à une croissance de quasiment 2% en 2017 alors que la loi de finance prévoyait 1.5%, l'exécutif voit le déficit budgétaire reculer, l'an dernier, de 6 milliards d'euros par rapport à ce qui était prévu. Le déficit du budget de l'Etat s'est donc réduit de plus d'un milliard d'euros en 2017 par rapport à 2016 pour atteindre 67,8 milliards et donc voir le risque de dérapage du déficit au-dessus de 3 % du PIB s’éloigner. Soulignons qu’il s’agit là du niveau le plus bas depuis 2008.On pourrait presque pousser un COCORICO bien français mais...

... il faut le faire avant de se comparer à l’Allemagne !

En effet, dans le même temps nos voisins allemands annoncent de leur côté un excédent budgétaire de 38.4 milliards d’euros, soit 1.2 % du PIB. Il faut rappeler que l’Allemagne a retrouvé l’équilibre de ses comptes publics en 2014 et que depuis l’excédent ne fait que croître.

Dans l’attente d’avoir la situation des autres pays membres de l’UE, nous pouvons revenir sur les prévisions économiques d’automne de la Commission européenne : le déficit public moyen devrait n’être que de 1,1 % pour la zone euro en 2017, de seulement 0,9 % en 2018 et 0,8 % en 2019.
Cependant la France est, avec l'Espagne, le seul pays de la zone euro encore sous le coup d'une "procédure de déficit excessif". Elle pourrait en sortir en présentant deux années de suite à Bruxelles un déficit public inférieur à 3%.
Pour finir sur ce sujet, il faut préciser que seuls six pays parmi les 19 membres de la zone euro sont en conformité totale avec les règles européennes : l'Allemagne, la Lituanie, la Lettonie, le Luxembourg, la Finlande et les Pays-Bas.

Allez, restons sur une vision positive de cette tendance et comme on dit « chez nous » il faut savoir se réjouir de petites choses…

Résultat de recherche d'images pour "déficit budgétaire 2017"