Comment bien choisir sa SCPI ?

Comment bien choisir sa SCPI ?

Alors que d’autres supports d’investissement rétrogradent face à la conjoncture économique actuelle, les sociétés civiles se montrent davantage plus dynamiques. Il n’y a pas à dire. Les SCPI sont des véhicules de placement à succès.

Caractérisées par un ticket d’entrée faible, une absence de contraintes de gestion et un rendement moyen autour de 5%, les investissements n’ont pas à chercher mieux. Mais sur 174 SCPI sur le marché, le choix n’est pas des plus aisés. Il existe cependant des critères auxquels on peut s’appuyer pour bien choisir sa SCPI.

Un bref aperçu sur le fonctionnement d’une SCPI

On fait le choix d’investir dans un portefeuille immobilier diversifié dès lors qu’on a souscrit des parts de SCPI. A partir de ce moment, on devient propriétaire d’un patrimoine qui est soit composé de bureaux, de commerce, d’habitations, ou d’actifs immobiliers mélangés. La SCPI verse ensuite des dividendes sous forme d’acomptes trimestriels au prorata des capitaux investis. Ces dividendes sont issus des loyers versés par les locataires.

Pourquoi choisir une SCPI ?

Le meilleur moyen de se protéger des aléas de l’immobilier locatif est de toujours mixer son investissement. Mais quitte à le faire, autant miser sur des valeurs sûres comme les SCPI. Ces dernières regroupent en elles-seules une somme de profits que l’on peut tirer de plusieurs investissements distincts.

L’intérêt de compter sur plusieurs actifs à la fois est de pouvoir répartir les risques. En diversifiant son patrimoine immobilier grâce aux SCPI, on est plus sûr de sécuriser son investissement et minimiser ses risques.

Nombre de SCPI sont un outil de diversification de patrimoine efficace grâce à la pluralité de biens qu’elles proposent. Mais le fait de diversifier ne suffit plus. Bien structurer son portefeuille est aussi indispensable sachant que certains actifs ont plus de potentialité que d’autres.

Les critères pour bien choisir

Outre la diversification du patrimoine, le choix des SCPI est basé sur un certain nombre de critères dont voici les plus essentiels :

  • Le rendement : les investisseurs sont toujours attentifs au rendement des SCPI. C’est un paramètre non négligeable certes, mais ce n’est pas le seul. Il est important de faire l’équilibre entre chaque critère qu’il soit à court terme ou à long terme.
  • Le taux d’occupation financier : ce ratio démontre que le taux de vacance de la location est faible ou important. Théoriquement, un taux faible signifie que les loyers encaissés sont plus élevés. Et inversement, un taux élevé est synonyme de rendement faible.

Le Taux de rentabilité interne : le rendement est apprécié sur une projection à court terme. Le TRI est quant à lui un paramètre primordial sur le long terme puisqu’il permet de déterminer l’efficacité de l’investissement sur plusieurs années. Ce qui est tout l’intérêt d’une SCPI qui est un placement à long terme.