Faire le point sur qu'est ce qu'un visa !

J’ai été très étonné récemment de la remarque d’un étudiant qui confondait passeport et visa. Une mise au point rapide sur la différence entre ces deux éléments fondamentaux pour voyager m’a semblé nécessaire.
Pour le passeport, l’explication a pu être faite rapidement en précisant que c’est une pièce d’identité présentée sous forme de petit livret, qui est délivrée par un Etat à ses habitants pour voyager dans certains pays du monde. J’ai juste insisté sur la notion de passeport biométrique.

Concernant le visa, l’explication a été un peu plus compliqué, car le concept est plus abstrait dans l’esprit des personnes qui n’ont jamais eu l’occasion d’en demander un.
Explications…

Un visa est un « document » officiel délivré par les autorités compétentes d'un pays qu'un étranger doit présenter lors de son entrée sur le territoire de celui-ci. Il prouve qu’une personne est autorisée à entrer dans un pays spécifique, à y séjourner pendant une certaine durée pour y faire quelque chose : tourisme, affaires, stage…
Si l'origine du visa est ancienne (au 5ème siècle on accordait des « sauf-conduit » pour garantir la sécurité des messagers sur certains territoires), à l'heure de la mondialisation, en raison des moyens de communications rapides et des facilités de transport, le visa reste le moyen de contrôle d'immigration le plus fiable et le moins coûteux en vigueur.
Le visa est matérialisé par une vignette, un tampon ou un timbre qui est apposé sur le passeport.
Selon la législation de chaque pays, les visas sont exigés : soit pour tout ressortissant étranger, soit en fonction de la nationalité du visiteur. Effectivement, exiger un visa des ressortissants étrangers est une décision unilatérale et souveraine. Chaque pays peut, à sa guise, décider de cette obligation ou la supprimer.
Par exemple dans l’Union Européenne où la libre circulation des personnes est l’un des principes fondamentaux il n’y a pas besoin de visa, ni même de passeport, la carte d’identité nationale suffit.
En dehors de l’UE, il y a des pays où le visa n’est pas obligatoire pour un français comme la Tunisie par exemple mais d’autres l’oblige comme les Etats-Unis.
 Il faut de toute façon s’informer des spécificités de chaque pays en consultant le site de son ambassade par exemple.

Pour obtenir le précieux sésame il faut généralement faire une demande auprès des services diplomatiques (ambassades ou consulats) du pays souhaité. Il faut alors réaliser un certain nombre de démarches administratives et payer un prix qui est variable selon les pays.
Depuis quelques années, est apparu des prestataires de services sur internet qui vous aide à réaliser les formalités pour obtenir un e-visa ou visa électronique. C’est par exemple le cas de Visa-india.net qui vous permet d’obtenir un visa électronique Inde facilement et rapidement.
Un voyageur peut faire une demande en ligne jusqu’à 4 jours avant la date d'arrivée. Un visa classique pour le même pays demandera plusieurs semaines. Attention, un visa électronique n’est pas valable pour n’importe quel type de séjour. Le voyage doit avoir pour objectif les loisirs, le tourisme, visite d'amis ou de parents, le traitement médical de courte durée ou de séjour d'affaires.
Le e-visa joue le même rôle que le visa « traditionnel » mais évite de faire des déplacements pour accomplir les formalités et gagne en souplesse. Si il suffit d’une connexion internet, le demandeur devra, comme pour le visa classique, fournir des documents qu'il pourra numériser.

Dans tous les cas, il est important d’inclure dans sa préparation à un voyage, ces éléments administratifs plus ou moins contraignant selon les destinations et qui conditionnent dès le début la réussite ou non d’un projet.