Géotextile, le tissu planétaire !

Le retour des beaux jours est propice aux travaux extérieurs d’aménagement de terrain et de culture. C’est aussi l’occasion de mettre en avant un produit phare de ce type d’activité qui fait l’unanimité au niveau mondial, le géotextile.
Que ce soit pour une utilisation à grande échelle comme par exemple dans l’industrie du bâtiment, ou encore pour des paysagistes, mais aussi au niveau des particuliers pour le jardin, aménager un bassin, le géotextile est un produit qui s’utilise de façon universelle à travers le monde.

Focus sur un produit qui a généré un chiffre d’affaires de 6.55 milliards de dollars USD au niveau mondial en 2017.

Le géotextile a connu un important développement commercial dans les années 1970, principalement dans le BTP, puis progressivement dans d’autres types d’activités comme l’agriculture, le paysagisme, l’entretien de cours d’eau que ce soit dans le cadre d’une activité professionnel ou pour des particuliers.

Un tissu aux nombreuses qualités...

Le géotextile peut se définir comme étant un produit textile à base de fibres synthétiques qui se présente sous forme de nappes perméables, résistante mais aussi filtrante. Ses spécificités le font également être appelé « anticontaminant ». Il appartient à la famille des « géosynthétiques » c’est-à-dire des produits qui contiennent au moins un élément à base de polymère synthétique ou naturel.
Il peut être fabriqué de différentes manières (tissé ou non tissé) avec des grammages différents selon les besoins mais aussi avec des matériaux variés : polymères de types polypropylène, polyester, mais aussi à partir de fibres naturelles (jute, coco...).

... et multifonctions :

Dans tous les cas, le géotextile s’utilise en contact avec le sol, ce qui constitue sa raison d’être !
La diversité des procédés de fabrication et donc des produits finis disponible sur le marché, font qu’il peut être utilisé pour différentes fonctions :

  • Séparation de sols de nature différente (terre et graviers) ;
  • Drainage des eaux pluviales ;
  • Protection ;
  • Filtration ;
  • Lutte contre l’érosion d’une pente pour faciliter son aménagement...

Evidemment, le type de géotextile dépend de l’utilisation que l’on souhaite en faire.

Un marché en développement et fortement concurrentiel

Le marché mondial de géotextile est en croissance constante. Il est aisé de constater que dans quasi la totalité des pays les dépenses en aménagement, que ce soit pour des routes, aménagement de zones piétonnes, de parcs, d’entretien des fleuves et rivières... sont en augmentation et entraînent mécaniquement une croissance pour ce type de produit.

La concurrence sur le marché est importante ! De nombreux fournisseurs internationaux se positionnent sur ce marché prometteur en termes de perspectives et proposent des produits toujours plus innovants et de meilleure qualité. C’est par exemple le cas de Agrijute-Dumarché (https://www.agrijute.fr/fr/geotextiles.htm) qui, fort de ses 70 ans d’expérience, propose un vaste assortiment de produits sur base de fibres végétales naturelles décomposables (jute et coco) soit des géotextiles qui servent à recultiver des pentes abîmées et à la re-naturalisation de fleuves et rivières.

 

Les géotextiles sont des produits techniques de plus en plus largement employés à l’échelle de la planète. La dimension internationale de ce produit a entrainé la création de l’Association internationale des géotextiles. Fondée à Paris en 1983, elle œuvre au développement scientifique et technique des géotextiles, des géomembranes et des technologies associées. Aujourd'hui nommé IGS (International Geosynthetics Society) Son siège se situe aujourd’hui aux Etats-Unis, en Floride.