Gestion d’entreprise : les 6 erreurs de trésorerie à ne pas commettre

Vos finances constituent la base de votre entreprise. Vous avez à votre charge une entreprise et un grand nombre  d’employés. Si au niveau de la trésorerie, rien ne va, vous êtes très proche de la cérémonie d’adieu entre votre société et vous. Si vous êtes conscients du risque que vous courrez tous les jours en observant votre trésorerie de loin ou négligemment, vous prendrez dès la lecture de cet article vos responsabilités et arrangerez les choses.

Get fluence photo article

 

Faire un mauvais choix de dispositif de financement
 

Lorsque vous avez comme option la création d’une entreprise, il faire un choix judicieux en terme de source de financement. La plupart des entreprises se base sur les dettes à long, moyen et court termes. C’est une donnée à risque.

La dette que vous contractée ne peut pas être sans conséquence pour vous et votre entreprise. Tous les faits futurs sont à prendre en compte afin de savoir si l’on doit s’endetter, se prêter à un jeu d’hypothèque ou à autre procédé à risque pour lancer ou relancer l’entreprise.

Ignorer les ruptures de contrat ou les échéances à mauvaise date
 

Une société qui se met en lien avec vous ou un client qui s’offre vos services s’inscrit dans la dynamique de s’offrir quelque chose de mieux. Le facteur concurrence mis de côté, il arrive parfois que fautes de moyens ou par mauvaises analyses, vos vis-à-vis fassent volte-face (ne s’offrent plus vos services) ou ne paient les services que tardivement.

Cela risque de vous jouer un sale tour.

Appuyez-vous sur votre banque pour vous relever. Puis, ouvrez l’œil pour ne plus faire la même erreur de considération.

Employer toujours les anciennes méthodes et rien qu’elles
 

Le monde évolue, le marché financier aussi. Un gérant d’entreprise prend souvent sur lui la gestion de la trésorerie de l’entreprise ou il associe le moins de personnes possible par méfiance. Il reste dans la même dynamique que par le passé. Or des outils et services existent aujourd’hui pour lui faciliter la vie et l’aider dans la planification de ses recettes et dépenses.

Parmi ces outils et services, il y a entre autres : des sites comme conseil-gestion-entreprise.coml’expert-comptable en ligne ou encore les tables de prévision et de gestion en ligne.

Mal gérer les fonds de roulement
 

A partir du moment où vous avez une entreprise, vous devez avoir un fond de roulement. Il s’agit de la petite liquidité qui permet à l’entreprise de fonctionner sans que l’on ne soit dans le besoin d’aller frapper à la porte des banques.

Vous vous devez de laisser de l’argent circuler dans l’entreprise, ne serait-ce que le minimum pour l’achat de quelques petits outils de rien du tout. Tout se fait dans la prévision de vos dépenses.

Laisser pour compte la rentabilité
 

Si vous le faites, c’est parce que votre entreprise fleurit selon vous alors qu’en réalité il pourrait en être autrement.

La vague de clients qui se bouscule devant votre entreprise ne veut pas toujours signifier que l’entreprise rapporte plus, surtout si vous dépensez trop gros pour avoir ce résultat.

Il vous est alors impératif de réguler les entrées et les sorties tout en privilégiant les besoins des clients avec des services qui vous font faire des bénéfices pour de vrai.

Se fier à une trésorerie sans planning ajusté
 

La trésorerie est l’entreprise en miniature. L’entreprise fonctionne lorsque la trésorerie fonctionne bien. Il faut laisser de côté le conservatisme dans le contexte actuel de progression des marchés. En gros, si l’entreprise arrive à un niveau donné, il faut redéfinir les bases, ajuster les besoins, revoir les objectifs, rasseoir l’équipe pour mieux satisfaire les clients, trouver tôt les solutions aux problèmes à venir et tout autre chose. 

Peu importe, la situation, il ne faut pas oublier que l’entreprise est un tout avec une visée à défendre et à soutenir. Le point d’ancrage demeure la trésorerie. Le gros du travail est dans le choix de l’équipe travaillant au sein de l’entreprise et du leader.