Google, HTC, des smartphones !

Le monde du commerce international a la particularité d’être fait de rachats, ententes, partenariats et autres relations plus ou moins visibles.
L’exemple d’actualité est celui de Google et de HTC (ancienne gloire des mobiles).

En effet, c’est jeudi 21 septembre que le géant de Mountain View a annoncé le rachat partiel des activités du fabricant de mobiles taiwanais. Ce n’est pas vraiment un rachat, il s’agit plutôt d’un accord entre les deux groupes permettant à Google de prendre la direction des activités « mobile » de HTC : licences de propriété intellectuelle, savoir-faire ainsi que sur la moitié des équipes de HTC employées dans la recherche, soit environ 2.000 personnes sur les 4000 salariés de l’entreprise.
Le montant de la facture est de 1.1 milliard de dollars, soit 924 millions d’euros.
Ce rapprochement n’est pas très étonnant puisque jusqu’à ce jour les deux entités étaient déjà des partenaires privilégiés, ainsi beaucoup des salariés de HTC œuvraient déjà au déploiement des smartphones Pixel de Google.

Cette nouvelle constitue cependant une étape clé dans la transformation du roi des moteurs de recherche et sa volonté de prendre une position plus importante dans la fabrication des appareils mobiles. Donc six ans après le rachat de Motorola (revendu en 2015 à Lenovo), Google se décide à remettre un pied dans le monde du hardware.

D’ailleurs, Google doit dévoiler son prochain smartphone, le Pixel 2, le 4 octobre

Enfin, l'accord, encore soumis à autorisation, devrait être effectif début 2018. Précisons que HTC conserve tout de même une partie de ses activités mobiles, avec ses propres modèles de smartphone. Il poursuit également ses activités liées à son casque de réalité virtuelle, le HTC Vive.

Google to buy htcs pixel making expertise htc retains the brand