L'UE, dans le trio de tête du commerce mondial !

Certes, on évoque très régulièrement le déficit commercial de la France, ses difficultés à garder sa place dans le top 10 des exportateurs mondiaux ou à attirer des investissements étrangers… et pourtant… il suffit de diminuer le zoom géographique, prendre un peu de recul et regarder un ensemble auquel appartient l’hexagone et où il est l’un des éléments fondateurs, l’Union européenne. Et là le constat est différent !

C’est le site touteleurope.eu qui nous propose une synthèse de la place de l’UE dans le commerce mondial. Petits extraits et synthèse de l’information…

L'Union européenne est aujourd'hui la troisième puissance commerciale du monde, derrière la Chine et les Etats-Unis. A eux trois, ils représentent près de la moitié du commerce international. 

Si le les pays membres de l’UE échangent d’abord entre eux, les échanges avec des pays tiers représentent plus de 15 % du commerce mondial, soit 3 454 milliards d’euros en 2016.

Parmi les États membres de l’UE, l’Allemagne possédait de loin la plus grande part du commerce extra-UE-28 en 2016, totalisant 28,7 % des exportations de biens à destination des pays tiers et près d’un cinquième (18,8 %) des importations de l’UE-28 (voir graphique 7). Le Royaume-Uni (11,1 %), l’Italie (10,5 %) et la France (10,4 %), les seuls autres États membres de l’UE à afficher une part des exportations de l’UE-28 d’au moins 10 %, ont occupé les trois places suivantes du classement, comme en 2015

Avec qui échange l’UE ?

Ses principaux partenaires commerciaux sont les États-Unis, plus importante destination des exportations européennes en 2016, puis la Chine, la Suisse, la Turquie et la Russie. Avec le Japon et la Norvège, ces marchés représentent plus de la moitié des exportations de biens européens. Ces sept pays sont également les plus grands fournisseurs de biens importés par l'Union européenne, la Chine se classant ici au premier rang.             
Les échanges de biens entre les États membres de l’UE (commerce intra-UE) ont été évalués, du point de vue des expéditions, à 3 110 milliards d’EUR en 2016, soit 78 % de plus que le niveau des exportations de l’UE-28 vers les pays tiers (1 745 milliards d’EUR) (commerce extra-UE).

Quels types de produits sont échangés ?

L’UE est la première exportatrice de produits agricoles, loin devant les Etats-Unis et le Brésil. Elle est également le plus grand exportateur mondial de produits manufacturés et de services, et notamment le premier pôle touristique mondial. Plus de 30 millions d'emplois européens dépendent du commerce extérieur.

Conclusion, la vision du commerce international du point de vue européen est plutôt très satisfaisante. Sa politique d’ouverture, ses actions vers toujours plus de libéralisation des échanges au niveau mondial et son dynamisme à œuvrer pour conclure des accords de libre-échanges (Canada, Japon, Mexique…)  sont sans doute des explications à cette efficacité.

Lire tout le document : https://www.touteleurope.eu/actualite/le-commerce-exterieur-de-l-union-europeenne.html

Résultat de recherche d'images pour "commerce extérieur UE"