La brochure commerciale, un outil indispensable pour l’étranger !

La particularité de se lancer sur des marchés étrangers est de se retrouver confronter à un environnement qui peut rendre inopérant un marketing mix pourtant efficace sur la plan domestique. C’est ce que certain théoricien appelle l’effet de prisme.
Arrêtons nous sur la stratégie de communication de l’entreprise et notamment son plan média.

Il est souvent difficile de transposer un plan de communication valide au niveau national au-delà des frontières. On se retrouve vite confronté à différent problèmes à plusieurs niveaux.
C’est le cas par exemple du manque d’infrastructure liée aux technologies comme internet (ça limite donc la communication via les réseaux sociaux), un taux d’équipement en téléphone portable insuffisant (ne permet pas de faire une campagne par sms), un manque de fichier avec des adresses postales (empêche une opération de publipostage) ... et la liste peut être longue.

Néanmoins il y a des outils de communication qui sont adaptable très facilement et qui permettent de communiquer efficacement dans un pays étranger !

C’est le cas notamment de la brochure commerciale. On a longtemps annoncé la fin de ce support de communication et pourtant il est facile aujourd’hui de constater que cet outil, qu’on appelle également « plaquette », est toujours bien présente dans les budgets de communication des entreprises.

Généralement facile à concevoir, du moins en termes de contenu, la brochure est particulièrement adaptée pour accompagner les premiers pas d’une entreprise à l’export.
En effet, les premiers contacts avec l’étranger ce font souvent lors de salons, de foires ou autres manifestations dans les pays cibles. Le dépliant est, dans ce contexte, le premier contact avec les prospects à l'étranger. Il est la carte de visite d'une entreprise. Elle doit y mettre en évidence tous les éléments qui tendent à positionner l’offre sur les marchés étrangers et les informations nécessaires à construire son image : logo, signes de qualité (label, certification...), photos de produits, slogan...

L'espace étant limité, l'entreprise doit soigneusement sélectionner les informations qui figureront dans sa plaquette. L'objectif est de mettre en avant ses points forts ainsi que les caractéristiques qui la différencient de la concurrence. Elle doit attirer l'attention du prospect, le mettre en confiance par rapport à l'entreprise et aux produits et contenir toutes les informations qui le motiveront à conclure la vente.

Le coût souvent très abordable pour la conception du support permet à l’entreprise de ne pas se limiter dans la distribution du document sur les stands, aux visiteurs mais aussi dans des organismes en lien avec l’activité de l’entreprise.

Mais attention, derrière son apparente simplicité, la brochure commerciale doit quand même être de qualité !
Comme dit précédemment, elle va être la carte de visite de l’entreprise, la représenter quand la manifestation sera terminée et elle doit à ce titre être irréprochable dans le contenu comme dans la forme, l’aspect. A ce niveau, pensez à confier l'impression de vos brochures à un professionnel ! Les prestataires sont nombreux sur internet, il faut choisir le bon et éviter la « débrouille » maison...

Autre aspect non négligeable de la qualité de la plaquette, sa traduction. Même si le français est la 5ème langue la plus parler dans le monde, ça ne dispense pas les entreprises françaises de traduire leurs supports de communication aux pays étrangers dans lesquels elle souhaite se développer. Deux langues sont envisageables, l’anglais, qui reste la langue des affaires dans le monde et la langue du pays cible si ce n’est pas la même.

En conclusion de cet article, nous pouvons dire que si être présent à l’étranger représente forcément des coûts supplémentaires pour l’entreprise, il y a des postes budgétaires qui n’ont pas forcément besoin « d’exploser ». La communication en fait partie. Une brochure commerciale, simple mais précise, de qualité et surtout adaptable dans différents pays sans grandes difficultés permettra de rapidement amortir les coûts marketing liés à ces opérations.