La cryptomonnaie bouscule la finance internationale !

Blockchain, fintech, cryptocurrency... voila des termes bien étranges et tous liés au même domaine d’activité : celui de la Finance. Ces exemples de mots permettent de traduire la révolution que subit en ce moment même la finance internationale. Essentiellement liés à la technologie internet, ces changements majeurs bouleversent un monde bancaire rester longtemps, trop peut-être, à l’abris des évolutions économique ou sociétale.
Si les deux premiers mots ont leur importance dans la transformation du monde bancaire à l’échelle mondiale, intéressons-nous plus particulièrement au troisième terme, la cryptocurrency ou encore la cryptomonnaie. 

Voyage au cœur du concept d’une monnaie, qui pour une fois, fait trembler les banquiers !

Symbole bitcoin

Cryptomonnaie, quésako ?

La cryptomonnaie appelé aussi cryptographie ou encore cryptoactif représente une monnaie électronique, virtuelle. C’est-à-dire qu’il n’existe pas de billet ou de pièce pour la concrétiser puisque tout se passe sur les réseaux informatiques. La Cryptomonnaie la plus connue aujourd’hui est sans nul doute le célèbre « bitcoin ».
Soyons un peu plus précis.  Ce type de monnaie ne s’échange que sur un réseau informatique de « pair à pair ». Ça veut dire que lorsque deux individus font une transaction en bitcoin pour l’achat d’un bien par exemple, aucun système administratif centralisé (une banque par exemple) n’interviendra.
Cette monnaie ne passe que par un réseau informatique décentralisé (blockchain) tenu à jour en permanence et réputé inviolable.
C’est d’ailleurs une autre particularité de cette monnaie, au-delà d’être virtuelle, c’est qu’elle échappe au contrôle des Etats et des banques centrales !

Le concept de cryptomonnaie, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ne date pas de quelques années seulement avec l’apparition du bitcoin. En fait l’origine remonte à 1989 lorsque la société Digicash fût créer pour mettre en place un système de monnaie virtuelle mondial qui ne rencontrera finalement jamais le succès souhaité ; cependant l’idée était lancée !

Est-ce que cryptomonnaie = Bitcoin ?

Si le Bitcoin (apparue en 2009) est sans doute l’une des plus célèbre des monnaies virtuelles, c’est loin d’être la seule ! Ethereum, Litecoin, Ripple, ou encore Golem... Il existerait aujourd’hui environ 1 500 cryptocurrency dans le monde.
L’engouement pour ce nouvel instrument financier est tel que le célèbre réseau social annonce la sortie de sa propre monnaie virtuelle, le « Libra », un autre leader de l’internet Russe « Telegram » vient de lever 1.7 md $ pour lancer le « Gram », un géant japonais « Line Corporation » a lancé « Link » et même la Chine, qui interdit pourtant le système, annonce le lancement de sa propre cryptomonnaie. La particularité de cette dernière est qu’elle sera... contrôlé par l’Etat !


Comment s’en procurer et pourquoi faire ?

En effet, comment acheter des bitcoins par exemple alors que cette monnaie n’existe pas dans les banques, qu’il n’y a ni pièce, ni billet ? C’est finalement assez simple... Il suffit d’un accès à internet ! En effet, comme tout se réalise sur le web, il suffit d’avoir un accès à internet et là il y a un choix impressionnant de plateforme qui permettent d’avoir accès aux monnaies virtuelles. Des critères de choix comme, les frais, l’ancienneté, ou la simplicité des explications doivent guider votre choix.
Une fois son compte créé vous pouvez accéder au monde la finance virtuelle !

Buy bitcoin 1400wN’ayant aucun cours légal dans aucun pays cette monnaie est restée longtemps spéculative. Il peut effectivement être intéressant d’investir dans ce type de support. Sa valeur d’échange subit de très forte fluctuation, que ce soit à la hausse comme à la baisse et peut donc entraîner des gains importants, mais comme tout placement intéressant, aussi des pertes ! L’exemple de Bitcoin qui est passé de 400 euros à plus de 8 000 euros en 3 ans... illustre bien la fonction placement financier.

Mais la cryptomonnaie peut aussi permettre d’acheter ! Concrètement on peut faire des achats sur internet grâce à cette monnaie. Il existe maintenant des milliers de sites qui acceptent ces paiements.
Mais en dehors d’internet, les possibilités qui restent encore limité, font sans doute connaître un essor extraordinaire rapidement. Selon le journal « Le Parisien », d’ici le printemps prochain, en France, c’est dans plus de 25 000 points de ventes d’une trentaine d’entreprises très connues, qu’on devrait pouvoir payer en monnaie virtuelle : Maison du Monde, Sephora, Decathlon, Boulanger...
Ces commerces auront très bientôt accès à une solution de paiement qui permettra de payer, dans un premier temps, avec des Bitcoin, mais avec l’objectif d’ouvrir le système a d’autres cryptomonnaies rapidement !

 

 

Si les cryptomonnaie semble encore entraîner de la méfiance chez le consommateur, cela pourrait très vite dans les mois à venir si une de ces monnaies virtuelles réussie à attirer la confiance massive des utilisateurs. Cela semble tout à fait envisageable avec la Libra de Facebook et ses 2.3 milliards d’utilisateurs dans le monde.
Les banques n’ont pas fini de trembler !