Le roi du e-commerce s'associe avec le roi des équipements de sport !

Alors que Nike venait d’annoncer récemment la suppression d’environ 2% de son effectif et réduire de 25 % le nombre d’articles proposé, on apprend que le numéro un mondial du sport, a signé un accord avec le géant de l'e-commerce Amazon, après avoir refusé pendant des années de vendre ses produits sur la plate-forme. "Nous allons vendre un nombre limité de produits sur Amazon", a déclaré jeudi le PDG Mark Parker, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers.

Si Nike a enfin accepté ce partenariat c’est notamment parce que l’accord avec Amazon prévoit que ce dernier fasse la chasse aux contrefaçons des produits Nike sur sa plateforme et n'accepte plus les ventes des articles du groupe par des intermédiaires comme c'est le cas actuellement. Effectivement, des produits Nike étaient déjà présents sur Amazon mais pas vendu par la marque elle-même et sans véritable autorisation du fabricant.
Le « OUI » de Nike est donc stratégique, en procédant ainsi l’équipementier sportif souhaite reprendre le contrôle d’une partie de son business qui n’était pas totalement maîtrisé et s’offre également une nouvelle vitrine digitale.

Résultat de recherche d'images pour "amazon et nike"