Le transport express international, une problématique actuelle !

Dans la relation commerciale internationale le transport de la marchandise entre le vendeur et son client est devenu un point hautement stratégique. A une époque où le client est habitué à pouvoir commander un produit 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, il attend également de pouvoir être livré rapidement et dans de bonnes conditions quel que soit le produit commander et le lieu où il se trouve. Internet supprime les frontières et la contraintes temps pour les achats, il faut que la concrétisation de la transaction, c’est-à-dire la livraison, puisse également suivre cette tendance.

 

D’ailleurs, selon une étude « Profil Ecommerçants 2016 » d’Oxatis/KPMG, la logistique constitue le 2ème frein à l’export rencontré par les e-commerçants français (pour 35% des acteurs), derrière la barrière de la langue (pour 40%) et nettement devant le marketing (26%), la relation client (24%) et le paiement (22%).

La problématique des entreprises se situe essentiellement au niveau de la réactivité avec l’exigence de la maîtrise des coûts liés à la logistique. Certes l’évolution des technologies permet d’envisager des moyens de livraison nouveaux tel que le drone, le camion sans chauffeur où encore l’utilisation des imprimante 3 D. Cependant ces moyens restent encore atypiques et en phase de test avant de se voir démocratiser et utilisable par toutes les entreprises.

 En attendant, comment concilier réactivité logistique et maîtrise des coûts ? Le moyen qui s’impose à la plupart des PME et ETI qui ne peuvent investir dans ce domaine est d’externaliser son service livraison pour pouvoir se concentrer sur son cœur de métier.

Le transport de la marchandise a donc pris une dimension stratégique qui entraîne une croissance importante du marché : L'ensemble du transport (hors poste et courrier) engendre une dépense totale de 360 milliards d’euros, soit 16,7 % du produit intérieur brut (PIB) ; les ménages y contribuent pour plus de la moitié. Près de 76 % de la dépense de transport est consacrée à la route, 8 % au transport ferroviaire, 6 % aux transports collectifs (urbains et en car), 7 % au transport aérien, le reste aux transports fluvial et maritime.
La conséquence de cette évolution est donc de voir un nombre de prestataires croissant arriver sur le marché.

L’intérêt pour une entreprise qui recherche un partenaire logistique dans cette nébuleuse concurrentielle est de trouver le prestataire qui saura répondre efficacement à l’ensemble de ses besoins pour éviter la multiplication des interlocuteurs.
Prenons l’exemple de Perceval Express. L’exemple de cette entreprise est intéressant de par sa polyvalence dans le domaine logistique que ce soit au niveau national ou international.

Spécialiste du transport express sur mesure sur la France et l’Europe dans les domaines d’activité qui réclament ponctuellement ou régulièrement un haut niveau de fiabilité associé à des impératifs de délais particuliers, Perceval Express permet de n’avoir qu’un interlocuteur pour toutes les dimensions de la problématique logistique d’une activité : Transport urgent de colis et marchandises par la route, par TGV ou encore en aérien ; Transport spécifique : d'objet d'art, transport pharmaceutique ou biologique, transport de marchandise dangereuse ADR ; ou encore gestion des opérations de transport évènementiel qui supposent la prise en compte de différentes variables.
Avec ses 20 ans d’expérience et la gestion de plus de 50 000 missions d’urgence à travers la France et l’Europe, Perceval Express propose un accompagnement complet et efficace dans l’optimisation de la livraison des produits.

Le transport constitue un des maillons-clés de la chaîne du commerce international en général et l’e-commerce en particulier. Son impact est bien évidemment essentiel même si la plupart des demandeurs mettent également en avant d’autres freins : éléments de réglementation, de frais de douane, de langue, de complexité des paiements, d’habitudes de consommation différentes.
Lorsqu’elles décident de satisfaire une demande d’exportation, une mauvaise expérience suffit pour rompre la dynamique qui a été à l’origine du projet.
Avoir recours un prestataire reconnu est un gage de sérénité qui permet à l’entreprise de se concentrer sur son activité principale.

Fotolia 162979721 s 

Auteur : alphaspirit / Fotolia.com