Traité de Maastricht

Définition de Traité de Maastricht

 

  A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

 

 

Ratifié le 07 février 1992 à Maastricht (Pays-Bas), le traité de Maastricht vient compléter le traité de Rome (1957) qui fondait alors la Communauté européenne. On passe alors de la notion de Communanté à celle d'Union Européenne. 

L'Union européenne se déroule à l'origine entre les 12 Etats membres de la Communauté (Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni), puis 15 en 1995 et 28 aujourd'hui (La Croatie étant le dernier pays membre).

Les objectifs principaux de cette nouvelle étape de la construction européenne étaient les suivants : 

  • le renforcement de la légitimité démocratique des institutions;
  • l'amélioration de l'efficacité des institutions;
  • l'instauration d'une union économique et monétaire;
  • le développement de la dimension sociale de la Communauté;
  • l'institution d'une politique étrangère et de sécurité commune.

Afin de mettre en place l'euro et pour assurer la réussite de l'UEM (Union économique et monétaire), il est nécessaire de faire converger les économies européennes : Les pays doivent donc se fixer comme objectifs 4 critères de convergence.

Cependant, Le traité ne rend pas obligatoire la participation des pays signataires à la monnaie unique, et le Royaume-Uni a obtenu que les décisions éventuelles en matière de politique sociale ne lui soient pas applicables.

 Voir aussi : Zone euro ; Espace Schengen