Blog

Les règles d'utilisation du blog

  • Le blog est en consultation totalement libre.
  • Si vous souhaitez proposer un billet à mettre sur le blog, vous pouvez me le soumettre par mail à travers la rubrique "Contact" du site. Sur ces billets vous pouvez aborder un sujet d'actualité sur les relations internationales au sens large du terme, vous pouvez commenter des billets postés par d'autres membres, ou encore un sujet lié aux études dans le domaines de l'international.
  • Une fois que le contenu de votre billet est validé, il est publié sur le blog.

Alors n'hésitez pas, rejoignez la communauté internationale du Dico du commerce international !

 

  A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

L'UE peut-elle encore s'élargir ?

Le 2015-01-23

Avec ses 505 665 739 habitants et ses 4 millions de kilomètres carrés, l'UE constitue un impressionant marché pour les entreprises. On peut se poser la question sur une extension potentielle de l'UE dans les années à venir. Faisons le point sur la situation :

Tous les pays qui souhaitent adhérer à l'Union européenne (UE) doivent respecter les conditions fixées à l'article 49 et les principes énoncés à l'article 6, paragraphe 1, du traité sur l'Union européenne. Des critères ont été établis lors du Conseil européen de Copenhague en 1993 (critères de Copenhague). Ils ont ensuite été renforcés par le Conseil européen de Madrid, en 1995.

L'Union européenne a affirmé à plusieurs reprises, au plus haut niveau, son engagement en faveur d'une adhésion des pays des Balkans occidentaux, de l'Islande et de la Turquie, à condition que ces pays respectent les critères d'adhésion.

Le 1er juillet 2013, l'UE a accueilli la Croatie, menant ainsi à bien son sixième élargissement. Depuis sa création, l'UE est passée de 6 à 28 membres.

Des négociations d'adhésion ont débuté avec la Turquie, l'Islande, le Monténégro et la Serbie, à la suite de décisions prises par le Conseil en 2005, 2010, 2012 et 2013 respectivement. Les autorités islandaises ont décidé de suspendre les négociations d'adhésion en 2013.

L'ancienne République yougoslave de Macédoine et l'Albanie ont reçu le statut de candidat en 2005 et 2014. La Bosnie-Herzégovine et le Kosovo ont le statut de candidat potentiel.

Il parait incontournable que l'extension de l'UE va se poursuivre dans un futur proche !

UE-Maroc, un accord en faveur de la protection des origines géographiques !

Le 2015-01-20

Le 16 janvier 2015, l’Union européenne et le Maroc ont conclu les négociations relatives à un accord sur la protection mutuelle de leurs «indications géographiques» (IG). Grâce à cet accord, le Maroc et l’UE pourront assurer un niveau élevé de protection de leurs indications géographiques respectives de produits alimentaires(produits agricoles, produits agricoles transformés, vins et spiritueux - soit 3 200 noms, environ, recensés par l’UE, et 30 du côté marocain).
La protection des indications géographiques est avantageuse pour les deux parties; elle permettra de préciser aux consommateurs l'origine des produits, afin qu’ils puissent faire des choix en connaissance de cause. 
Cet accord vise également à favoriser et à stimuler les échanges commerciaux de produits agricoles et de denrées alimentaires produits tant au Maroc que dans l’Union européenne. C'est également, pour les deux pays, un encouragement à poursuivre les négociations en vue d'un accord de libre-échange approfondi et complet.

Attention, le texte n’entrera en vigueur qu’une fois validé par le Conseil et le Parlement européen ainsi que par les autorités législatives marocaines.

Palmarès 2014 des grands exportateurs mondiaux !

Le 2015-01-14

Le Moci, à publié récemment dans sa "Lettre Confidentielle" un classement des premiers exportateurs de la planète recensés par la base de données GTA/GTIS.

Il apparaît, selon les premières estimations que le trio de tête mondial des exportateurs pour 2014 est :  

  • la Chine, avec 1 254,476 milliards d’euros  (+ 2,28 %)
  • les Etats-Unis, avec 892,136 milliards (+ 0,49 %)
  • l'Allemagne, avec 846 milliards d’euros (+ 3,47 %).

Parmi les 25 premier de ce classement, on ne retrouve des hausses comparables qu’en Suisse (+ 3,46 %) mais qui n'est que 19ème, ou supérieure en Pologne (+ 5,85 %), classée 23ème et République tchèque (+ 7,57 %), 24ème.

La France, confirme une tendance à la baisse (- 1,11 % à 315,365 milliards d’euros) et arrive 6e mondial derrière les Pays-Bas (- 0,4 %). La Corée du Sud (- 0,05 % à 313,657 milliards d’euros) confirme sa place de challenger très sérieux.

Les grands perdants sont surtout le Japon (- 5,79 % à 382,332 milliards d’euros), qui conserve, néanmoins, sa quatrième position après l’Allemagne et devant les Pays-Bas, Hong-Kong (- 5,68 % à 282,5 milliards d’euros), rétrogradé au neuvième rang au bénéfice de l’Italie,  et le Royaume-Uni (- 10,62 % à 282,187 milliards), tombé ainsi de la 7e à la 10e position.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Moci.


Je suis Charlie !!

Le 2015-01-08

Suite aux événements du 07 janvier 2015, Le Dico du commerce international se joint au mouvement de soutien à la liberté d'expression !!

Charlie

Une bonne année à tous !

Le 2014-12-31

Le Dico du Commerce International vous souhaite une bonne et heureuse année 2015 !!!

Que celle-ci vous apporte joie et bonheur dans votre foyer et vous permette de réaliser vos projet !
Une nouvelle année est toujours l'occasion de faire des vœux ; pour ma part je dirigerais ces derniers vers l'international. Faire qu'il y ai moins de conflit, moins de tension, moins de haine les uns envers les autres. A une époque où la mondialisation est ancrée dans notre quotidien et forgera sans aucun doute notre avenir, n'est-il pas temps de voir dans "l'autre" (c'est à dire celui qui n'a pas la même couleur de peau que nous,celui qui ne pense pas comme nous, celui qui ne mange pas comme nous),un Ami qui gagne à être connu plutôt qu'un danger ?

Encore une fois le Dico vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2015 !
A bientôt.


Le Dico

Bonne annee 2Bonne annee

Interview de la directrice générale d'UBIFRANCE

Le 2014-12-28

Extrait de l'interview de Muriel Pénicaud directrice générale d'UBIFRANCE sur la fusion d'UBIFRANCE et l'AFii, cliquez ici : http://www.gouvernement.fr/partage/2930-business-france-une-agence-unique-pour-accompagner-le-developpement-international-des-entreprises-et

A voir !

La Chine devient la première puissance économique mondiale !

Le 2014-12-17

Ca a l'air de se confirmer, la Chine deviendrait la première puissance économique mondiale en cette fin 2014. Ainsi elle met fin à 142 ans de règne américain.

Même avec une croissance ralentie, environ 7.5 % par an (ça laisse rêveur...), la Chine arrive en tête du classement des puissances économique avec 5 ans d'avance. Effectivement, les spécialistes envisageaient la supprématie chinoise plutôt en 2019.

Le PIB Chinois devrait atteindre 17 632 milliards de dollars contre 17 416 milliards pour les Etats-Unis. 

Le rouleau compresseur chinois continue son chemin...

Quand la politique et le commerce international font mauvais ménage !

Le 2014-12-10

Le bras de fer entre la Russie et les pays occidentaux sur le dossier Ukrainien à des retentissements importants sur l'activité du commerce international dans cette zone. Même de grands groupes occidentaux déjà bien implantés dans le pays de la chapka sont la cible d'attaques.

En effet, Danone et son concurrent américain PepsiCo ont été accusées par le ministre russe de l'Agriculture, de contrefaire leurs productions laitières, n'utilisant dans leurs préparations que 20 % de lait, et le reste ne serait composé que de "mélange d'huile de coco et de palme". Il accuse également Danone de position dominante sur le marché, conduisant à la fermeture des usines locales, à la chutes des prix d'achat...

Quand on sait que depuis que Danone a pris le contrôle du russe Unimilk pour 1,5 milliard d’euros en 2010, la Russie est devenue le premier marché pour le groupe français, on mesure bien l'inquiétude du groupe vis à vis de ces rumeurs non fondées.

Cette affaire fait suite à celle de McDonald’s qui a dû fermer, cette année, son principal restaurant dans la capitale russe pendant près de trois mois. Officiellement pour des inspections suite à des suspicions de violations de règles sanitaires.

Il ne fait pas l'ombre d'un doute que ces problèmes sont une réponses aux sanctions économiques prononcées par l'UE et les Etats-Unis contre la Russie. 

Non décidémment, commerce et politique international ne font pas bon ménage !